jeudi 16 septembre 2021
A VOIR

|

Covid : la Nouvelle-Calédonie assouplit ses conditions d’entrée pour les vaccinés

Publié le

Le gouvernement de la Nouvelle-Calédonie a annoncé mardi une réduction de 14 à 7 jours de la quarantaine obligatoire à l'arrivée dans l'archipel pour les voyageurs vaccinés avec le sérum Pfizer/BioNTech.

Publié le 27/04/2021 à 13:51 - Mise à jour le 28/04/2021 à 9:15
Lecture < 1 min.

Le gouvernement de la Nouvelle-Calédonie a annoncé mardi une réduction de 14 à 7 jours de la quarantaine obligatoire à l'arrivée dans l'archipel pour les voyageurs vaccinés avec le sérum Pfizer/BioNTech.

Ce protocole, qui va entrer en vigueur dans les prochains jours, concernera les passagers qui auront reçu les deux doses de ces vaccins “au minimum 14 jours” avant de poser le pied sur le Caillou, territoire exempt de Covid-19. 

Toutefois, se rendre en Nouvelle-Calédonie ou y revenir pour ceux qui y résident reste conditionné à un motif impérieux.      

Depuis un an et jusqu’au 31 octobre 2021, le trafic aérien passagers est drastiquement réduit et se limite à deux vols hebdomadaires avec la Métropole via le Japon et un avec Wallis-et-Futuna. Tout arrivant est systématiquement placé en isolement pour 14 jours dans des hôtels réquisitionnés.      

Désormais, cette période sera réduite à 7 jours pour les personnes vaccinées mais en plus des habituels tests PCR, une sérologie (prélèvement sanguin) sera effectuée.       

“Ce protocole s’appuie sur les dernières études scientifiques sur les vaccins ARNm, qui montrent leur efficacité sur les formes sévères et modérées de Covid-19 et sur la réduction du risque d’infection de la souche historique et des variants britannique et sud-africain”, a expliqué l’exécutif.               

Financé par l’Etat, le dispositif de quatorzaine en hôtels a été évalué à 13 milliards Fcfp pour 2020 et 2021.       

Depuis le lancement de la campagne de vaccination le 20 janvier, 10,42% de la population calédonienne de plus de 16 ans (23 621 personnes) a reçu deux doses du vaccins Pfizer.               

Rédigé par

infos coronavirus