mardi 22 septembre 2020
A VOIR

|

Coronavirus : les Outre-mer sont toujours en stade 1

Publié le

Alors que l'hexagone est en stade 2 de l'épidémie de coronavirus depuis fin février, "le stade 1 est maintenu dans l’ensemble des territoires" ultramarins, a annoncé lundi le ministère des Outre-mer.

Publié le 09/03/2020 à 9:54 - Mise à jour le 09/03/2020 à 10:05
Lecture 2 minutes

Alors que l'hexagone est en stade 2 de l'épidémie de coronavirus depuis fin février, "le stade 1 est maintenu dans l’ensemble des territoires" ultramarins, a annoncé lundi le ministère des Outre-mer.

« À ce stade, 10 cas sont confirmés dans les territoires d’outre-mer : deux cas en Martinique, cinq en Guyane, deux à Saint-Martin, un à Saint-Barthélemy », rappelle le ministère dans un communiqué, à l’issue d’une réunion de la « Task Force Interministérielle » dédiée aux territoires d’outre-mer. Il n’y a pas eu de personnes décédées. Les autres territoires ne sont pas infectés. 

« Le stade 1 est maintenu dans l’ensemble des territoires, selon des modalités d’application différenciées, décidées localement par le préfet et l’Agence régionale de santé, en fonction des particularités des territoires », explique-t-on de même source.

L’objectif du stade 1 est de garantir la lutte contre l’entrée du virus

Dans les zones où des porteurs du virus ont été identifiés, les déplacements des personnes touchées sont limités et la zone est circonscrite pour éviter tout contact pour une période de 14 jours.

« La desserte des navires de croisière et la doctrine à appliquer en matière de contrôle des entrées et des escales ont été abordées » lors de la réunion, a indiqué le ministère, qui souligne que « des mesures de prévention particulières sont prises par les préfets pour les îles à l’arrivée des avions et des navires de croisière ».

Des heurts et manifestations ont eu lieu récemment dans certains territoires d’outre-mer, la population refusant notamment le débarquement de bateaux de croisière par crainte que des touristes n’apportent le coronavirus.   

« Pour le moment, le stade 2, dont l’objectif est de freiner la propagation, n’est pas applicable dans l’ensemble des territoires », ajoute le ministère, même si « l’interdiction des rassemblements de plus de 1 000 personnes » s’applique partout, « à l’exception des manifestations qui concourent à la continuité de la vie de la Nation (concours, examens, etc..)« , rappelle-t-il.

La task force interministérielle est composée de l’ensemble des départements ministériels, mais elle a associé pour cette réunion les préfets des cinq départements et régions d’outre-mer (Martinique, Guadeloupe, Guyane, La Réunion, Mayotte), de Saint-Barthélemy, de Saint-Martin et de Saint-Pierre-et-Miquelon.

Une réunion spécifique dédiée aux territoires du Pacifique aura prochainement lieu.

25 morts en métropole

Le coronavirus a causé quatre décès supplémentaires en France lundi, portant le bilan total à 25 morts et 1 412 cas confirmés, selon le bilan officiel annoncé lundi soir par le directeur général de la Santé Jérôme Salomon.

Cependant, le site officiel « Santé publique France » annonçait simultanément un bilan de « 30 morts ».

Interrogé sur ce point pendant son point de presse, le Pr Salomon a fait valoir qu’il ne rapportait que « les données consolidées ».

Le nombre de cas est en hausse de 286 par rapport au précédent bilan.

Parmi les personnes décédées, quinze sont des hommes et dix des femmes, a précisé Salomon qui a également fait part d’un septième « regroupement » de 38 cas positifs à Ajaccio, en Corse.

Six foyers avaient déjà été identifiés en Haute-Savoie (La Balme et les Contamines), dans l’Oise, le Morbihan, le Haut-Rhin et avec le groupe de touristes de retour d’un voyage en Egypte.

SourceAFP

infos coronavirus

Covid-19 : Bientôt des tests antigéniques au fenua

Le ministre de la Santé Jacques Raynal a annoncé la commande de 30 000 tests antigéniques en Nouvelle-Zélande. Ces tests plus rapides vont permettre aux autorités sanitaires de soulager des procédures lourdes en laboratoire. Mais de quoi s’agit-il exactement ? Et sont-ils vraiment fiables ?

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV