FAITS DIVERS

Vol à main armée à Pueu

Taiarapu Est


Lundi 6 Juillet 2015 à 09:51 | Lu 719 fois

Un homme en treillis, cagoulé, a braqué le propriétaire d'une roulotte à pizzas. Il est reparti avec 10 000 Fcfp.


L'arme utilisée pour le braquage. Crédit : Tahiti Nui Télévision
L'arme utilisée pour le braquage. Crédit : Tahiti Nui Télévision
Un vol à main armée a eu lieu samedi soir à la marina de Pueu. Un homme en treillis, cagoulé, a braqué un pizzaiolo à l'aide d'un fusil de petit calibre. Il est reparti avec 10 000 Fcfp.

Les gendarmes sont rapidement intervenus. Près de 30 militaires ont été mobilisés. Ils soupçonnaient le braqueur de s'être réfugié dans la montagne. Des militaires des détachements de surveillance et des brigades de Taravao, Papara et Faa'a mais aussi du PSIG et du groupe des pelotons d'intervention ont été déployés.

Ils ont finalement retrouvé le coupable présumé, un homme de 31 ans, et l'ont interpellé vers 2h30 du matin alors qu'il tentait de regagner son domicile.
Le butin a été restitué à la victime, très choquée par l'agression.  
L'homme sera jugé en comparution immédiate ce lundi, dans l'après-midi. Il encourt 20 ans de réclusion criminelle. 

Pour le colonel Caudrelier, commandant de la gendarmerie en Polynésie française, cet événement montre une évolution inquiétante de la délinquance au fenua. "En Polynésie française, nous connaissons une délinquance relativement contenue avec principalement des vols, une atteinte aux biens. Nous connaissons, avec ce fait, une évolution de la délinquance en Polynésie française, puisque les préparatifs auxquels s'est livré l'auteur de ce vol à main armée montre qu'il y a un raisonnement criminel, une préparation qui est relativement inédite ici en Polynésie française", explique-t-il.  

Les autorités ont lancé il y a un mois l'opération "Déposez vos armes". Le but : inciter la population qui le souhaite à remettre volontairement les armes détenues de manière illégale.  Selon le colonel Caudrelier, depuis le début, 30 armes ont été récupérées par la gendarmerie. 

Rédaction Web

Colonel Caudrelier, commandant de la gendarmerie en Polynésie française


François Hulot, commandant adjoint de la compagnie des îles du Vent








Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 30 Novembre 2016 - 17:52 Andrick Puhia condamné à dix ans de prison

SOCIÉTÉ | FAITS DIVERS | POLITIQUE | SPORT | CULTURE | BUZZ | MONDE | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | TE AITO | Festival des îles | Bodyboard