samedi 17 avril 2021
A VOIR

|

Les Iles Cook ont récolté 5 588 654 Fcfp pour les sinistrés de Tahiti

Publié le

Publié le 23/03/2017 à 16:28 - Mise à jour le 23/03/2017 à 16:28
Lecture < 1 min.

Aussitôt après avoir pris connaissance des intempéries qui ont touchées la Polynésie, la communauté polynésienne s’est mobilisée en faveur des sinistrés en récoltant des dons en espèce pour un montant de 72 000 NDZ (environ 5 588 654 Fcfp) et 1,5 tonne de vêtements.
 
Le Président Edouard Fritch, très ému par cet élan de solidarité et de fraternité entre les peuples du triangle polynésien, a remercié le peuple rarotongien au travers de ses représentants, les Iles Cook ayant toujours en mémoire l’aide apportée par la Polynésie par le passé.
 
Sur le plan bilatéral, le Président Fritch et le Premier Ministre Puna ont abordé les questions régionales, notamment sur une position commune du Groupe des Dirigeants Polynésiens en matière de gestion des zones économiques exclusives, en vue de la conférence des nations-unies sur les Océans (qui se tiendra du 5 au 9 Juin 2017, à New-York) concernant l’état d’avancement du projet Manatua, ainsi que la candidature du paysage culturel de Taputapuatea au patrimoine mondial de l’UNESCO.
 
Le Premier Ministre Henry Puna a profité de son séjour pour visiter la criée du port de pêche de Papeete et prospecter auprès des membres de l’armement local pour favoriser le désenclavement des Iles Cook.
 

Rédaction Web avec communiqué

infos coronavirus

Nouvelle-Zélande : essai d’une application pour détecter le virus avant les symptômes

L'application, appelée "elarm", se connecte aux montres connectées ou aux appareils mobiles qui mesurent les performances sportives et utilise l'intelligence artificielle pour...

Retour sur une année de Covid en Polynésie

L’année dernière à la même période, la Polynésie était confinée. Un mauvais souvenir marquant le début d’une crise sanitaire et économique due à la Covid-19. Des premiers cas au compte-gouttes, puis la flambée, jusqu’au contrôle de l’épidémie depuis fin décembre, le Dr Henri-Pierre Mallet revient avec nous sur cette année difficile.