vendredi 23 avril 2021
A VOIR

|

La croisière a le vent en poupe

Publié le

Publié le 18/02/2019 à 16:17 - Mise à jour le 18/02/2019 à 16:17
Lecture 2 minutes

La croisière en Polynésie ne s’est jamais aussi bien portée. Dans un point de situation ce mardi, la ministre du Tourisme Nicole Bouteau a fourni quelques chiffres étayant le fait que ce secteur est en pleine croissance.
 
Depuis 2017, en nombre de passagers, le port de Papeete est désormais le 4e port de tête de ligne au niveau national (y compris outre-mer) et le 3e pour l’ensemble des destinations du Pacifique Sud. Et cette année, la Polynésie française va accueillir pas moins de 38 navires et 24 compagnies différents (contre 23 navires et 15 compagnies différents en 2010).
 
Par ailleurs, malgré la tendance internationale de proposer des navires de taille de plus en plus importante, la destination conserve depuis 10 ans une moyenne de passagers par escale en-deçà de 500 passagers, avec une très large majorité de navires parfaitement adaptés aux escales dans les îles de la Polynésie française.
 
 

Dans le domaine de la croisière, la Polynésie française est engagée dans une double stratégie : une stratégie locale de développement pour structurer, gérer et monter en puissance les capacités opérationnelles et réceptives des différentes escales, mais aussi une stratégie régionale, notamment au travers de la South Pacific Cruise Alliance, pour attirer davantage de navires et de compagnies dans le Pacifique Sud. 
 
Dans ce cadre, du 8 au 11 avril prochains, Tahiti sera présent pour la 11e année consécutive au Seatrade, à Miami, pour le plus important salon professionnel mondial de l’industrie de la croisière. Des représentants du ministère du Tourisme, de l’Équipement, du Port autonome de Papeete et de Tahiti Tourisme accompagneront les professionnels polynésiens du secteur qui composent le Tahiti Cruise Club.
 

Rédaction web avec Thomas Chabrol et communiqué

infos coronavirus