vendredi 20 mai 2022
A VOIR

|

Faa’a : le dépotoir de Mumuvai est sur une propriété privée

Publié le

Publié le 18/09/2017 à 15:38 - Mise à jour le 18/09/2017 à 15:38
Lecture < 1 min.

Bernard X. demande 68 743 600 Fcfp à la commune de Faa’a, pour compenser son préjudice : sa parcelle est occupée “sans droit ni titre”, donc illégalement, depuis plus de 30 ans par la décharge de Mumuvai. 

Sa requête est jugée recevable, et “les fins de non recevoir opposées par la commune de Faa’a doivent être rejetées” considère le tribunal.

Cependant, Bernard X. ne peut demander une telle somme, qui correspond à la valeur du terrain. Car il a été privé de sa jouissance, mais pas de sa propriété. De plus, les faits antérieurs à 2011 sont prescrits. Et surtout, comme il s’agit d’une terre en indivision, le tribunal attend que “soit prononcée la quotité de propriété revenant à M. X.”

Le tribunal administratif donne donc raison au plaignant mais a besoin de plus d’informations pour déterminer le montant de son indemnité.

Rédaction web

infos coronavirus