samedi 12 juin 2021
A VOIR

|

Deux Polynésiens parmi les Talents de l’Outre-mer 2019

Publié le

Deux Polynésiens ont été distingués, ce vendredi à Paris, lors de la 8e édition des Talents de l'Outre-mer.

Publié le 13/12/2019 à 11:17 - Mise à jour le 13/12/2019 à 11:25
Lecture 2 minutes

Deux Polynésiens ont été distingués, ce vendredi à Paris, lors de la 8e édition des Talents de l'Outre-mer.

La 8e édition des Talents de l’Outre-Mer a mis à l’honneur, vendredi au Conseil économique, social et environnemental (CESE) à Paris, deux « jeunes talents » originaires de Polynésie : Véranie Jeune, une architecte passée par l’Ecole nationale supérieure d’architecture de Toulouse, et Stéphane Duflocq, doctorant en chimie thérapeutique à la Faculté de Médecine de Paris.

Âgé de 29 ans, il souhaite poursuivre sa carrière universitaire en mettant en place une antenne de cette université à Papeete et œuvrer pour la formation des étudiants polynésiens, lui qui a obtenu son bac au lycée de Papara.

« Le milieu de la recherche souhaite en général que l’on fasse d’abord des post-doc, c’est-à-dire des sessions de recherche à l’étranger pendant au moins un an ou deux, explique-t-il. Là j’ai des pistes avec des laboratoires qui sont à Melbourne, à Oxford, donc ça me permettrait de déjà avoir mes premières armes dans la recherche avant de pouvoir espérer revenir à Tahiti pour prendre un poste de chercheur en Polynésie française.

Il y a énormément de ressources, surtout en ce moment on parle beaucoup de compléments alimentaires, de phytothérapie, de médecine traditionnelle, de médecine douce, poursuit-il. Il y a un retour vers les médicaments non chimiques, et c’est cette expertise en tant que pharmacien que je souhaite ramener à Tahiti, et pouvoir développer avec un laboratoire qui peut se créer en lien avec cette nouvelle médecine. »

(crédit photo : Tahiti Nui Télévision)

Initiée par le CASODOM depuis 2005, la manifestation des « Talents de l’Outre-mer » distingue tous les deux ans les originaires de tous les outre-mer français qui se sont signalés par des parcours d’exception, dans toute discipline intellectuelle ou académique, ou dans le chant, la musique ou la danse classiques, ou bien encore dans un métier manuel, en ayant surmonté les obstacles qu’ils auraient pu rencontrer. Ne sont écartées que les activités liées au sport de haut niveau ou au show business qui procurent déjà une forte visibilité médiatique.

Il existe deux catégories représentées :
– Celle des « Jeunes Talents », pour ceux terminant leur cursus de haut niveau ou déjà diplômés depuis moins de deux ans, ou pour les jeunes actifs ayant démontré leurs aptitudes dans un métier manuel. Ces lauréats reçoivent un prix de 2000 euros (238 660 Fcfp).
– Celle des « Talents confirmés », pour ceux déjà reconnus pour leur excellence dans le milieu professionnel.

infos coronavirus