fbpx
mardi 19 novembre 2019
A VOIR

|

Affaire du Street Shop : le trafic de stupéfiants “bien évidemment réprimé” en Polynésie

Publié le

Publié le 29/01/2019 à 14:54 - Mise à jour le 07/06/2019 à 16:37
Lecture 2 minutes

Le procès du Street shop a été renvoyé, mardi, en raison du placement en détention provisoire, à Toulouse, de Nicolas Veyssiere, le gérant du commerce. Ce dernier est poursuivi pour des faits identiques en métropole où il est à la tête d’un magasin du même nom, très rentable selon les autorités judiciaires.

Outre la provocation à l’usage de stupéfiants, l’intéressé est accusé, en métropole, de détention d’huile de cannabis, d’herbe et de résine mais aussi de la vente de multiples produits : pipettes, balances de précisions, grinders ainsi que “de packs de fidélité (….) offerts par les trafiquants (…) à leurs clients dans les quartiers du Mirail, de Reynerie et de Varese“, a indiqué Hervé Leroy.

Le procureur de la République est également revenu sur les questions prioritaires de constitutionnalité déposées par l’avocat de Nicolas Veyssiere en Polynésie. L’une d’elle porte sur la définition du terme stupéfiants en droit français, car imprécis selon la défense.  Celle-ci estime également que certains textes ne sont pas applicables en Polynésie.

Bien évidemment le trafic de stupéfiants est pénalement incriminé et réprimé en Polynésie française“, rétorque Hervé Leroy.
Outre le Code pénal, le procureur cite une délibération et un arrêté du conseil des ministre de Polynésie qui définissent et “identifient clairement les stupéfiants en Polynésie française et prohibent leur commerce“.  

Le procès du gérant du Street Shop et de deux de ses commerciaux devrait se tenir le 23 avril prochain devant le tribunal correctionnel de Papeete.

J-B.C

Des séjours thérapeutiques pour jeunes en difficulté

Depuis trois ans, le nombre de délits commis par des mineurs au fenua est en baisse. Afin de lutter contre la récidive, les adolescents sont pris en charge par la direction territoriale de la protection judiciaire de la jeunesse. Celle-ci agit sur trois leviers : la famille, l’insertion et la santé. Sur ce dernier volet, trois séjours thérapeutiques ont été organisés cette année. Le dernier vient de se terminer à la Presqu’île.

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

Punaauia organise ses “Green Days” du 14 au 16...

Pour la 7ème année consécutive, la ville de Punaauia organise les Green Days, un événement qui regroupe des porteurs de projets, des chercheurs, des associations et des bénévoles venus proposer à la population des alternatives à nos habitudes de consommation.

Un partenariat entre l’association Patutiki et l’École française de...

L’association Patutiki souhaite ouvrir une formation professionnelle au tatouage marquisien. Et pour qu’elle soit qualifiante et reconnue, le président de l’association est allé à Créteil, en banlieue parisienne, pour nouer un partenariat avec l’École Française de Tatouage, le seul établissement qui délivre un diplôme reconnu par l’État.

Fangatau : une barge perd une partie de sa...

Une barge qui déchargeait 15 fûts de 200 litres et 3 cubitainers de 1850 litres remplis de carburant pour avion (Jet A1) sur l’atoll de Fangatau s’est échouée ce matin vers 10 heures sur le platier à proximité du quai de déchargement.

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV

X