fbpx
lundi 18 novembre 2019
A VOIR

|

Violences sur le site de Vaitupa

Publié le

Publié le 05/07/2015 à 15:08 - Mise à jour le 05/07/2015 à 15:08
Lecture 2 minutes

Deux bagarres ont eu lieu sur le site de Vaitupa, à Faa’a, depuis l’ouverture des manèges. Des violences entre bandes rivales qui se déroulent sous les yeux des familles, parents et enfants. Elles seraient récurrentes selon le chef de la sécurité de Vaitupa, Manea Auguste. “C’est une habitude entre bandes rivales, à l’ouverture des fêtes foraines”, déclare-t-il. 

Les “meneurs” sont connus. “Au niveau des agents de sécurité, on essaie de repérer les meneurs. Ça nous prend un certain temps. Ça nous a pris deux jours. (…) Une fois qu’ils sont identifiés (il faut dire que la police municipale et les gendarmes nous aident beaucoup), on les invite gentiment à sortir du site. On leur indique que le site leur ait interdit, jusqu’à la fermeture”, explique Manea Auguste.
Mais même s’il leur est interdit de remettre les pieds aux abords des attractions, certains trouvent toujours le moyen de s’introduire sur le site. “Il y a une clôture qui sépare le site de la zone aéroportuaire. La zone est grande et on s’est aperçu qu’à certains endroits, ils arrivent à passer sous le soubassement du grillage. Et, par endroits, la clôture a été vandalisée”. 
 
La sécurité a dû être renforcée : 12 agents sont présents sur le site de Vaitupa chaque soir. Certains font de la prévention, tentent d’éviter les actes de malveillance et d’autres sont là en cas d’incendie, pour porter secours, et effectuent des rondes techniques. 

L’alcool pourrait être une des causes de ces violences. Si ‘état d’ébriété et les boissons alcoolisées sont proscrits du site, certains jeunes et moins jeunes arrivent à entrer sur le site déjà saouls. “Malgré le fait qu’on filtre à l’entrée, certains arrivent à entrer. Ils arrivent avec une casquette, un bonnet, bien camouflés. (…) Il y a certains parents aussi qui sont arrivés en état d’ébriété, surpris qu’on les invite gentiment à rentrer chez eux. Il n’y a pas que les adolescents”, raconte le chef de la sécurité . 

Rédaction Web (Interview : Sophie Guébel)

 

Manea Auguste, chef de la sécurité à Vaitupa

Des séjours thérapeutiques pour jeunes en difficulté

Depuis trois ans, le nombre de délits commis par des mineurs au fenua est en baisse. Afin de lutter contre la récidive, les adolescents sont pris en charge par la direction territoriale de la protection judiciaire de la jeunesse. Celle-ci agit sur trois leviers : la famille, l’insertion et la santé. Sur ce dernier volet, trois séjours thérapeutiques ont été organisés cette année. Le dernier vient de se terminer à la Presqu’île.

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV

X