vendredi 18 octobre 2019
A VOIR

|

Vidéo – En interview, Vaimalama parle coco et bonbons chinois, et chante du Bruno Mars

Publié le

Publié le 18/12/2018 à 13:36 - Mise à jour le 18/12/2018 à 13:36
Lecture 2 minutes

Depuis son sacre, notre Miss Tahiti devenue Miss France ne cesse d’enchaîner les interviews et multiplie les passages télé et radio où elle semble à chaque fois très à l’aise, séduit par son charme et son humour, et fascine le public. Dans quelques heures, Vaimalama quittera Paris et s’envolera pour rentrer célébrer sa victoire au fenua. Son arrivée est prévue ce jeudi soir à l’aéroport de Faa’a, et ce samedi, une parade organisée avenue Pouvanaa a Oopa permettra de l’admirer sur un char fleuri où elle sera suivie de ses dauphines et des Miss Tahiti précédentes, et où elle sera entourée des Mister Tahiti.

>>> Lire aussi : Tout savoir sur l’arrivée de Vaimalama Chaves

Invitée à la radio où elle a chanté en portugais accompagnée d’une guitare, invitée à la télévision où elle a chanté en français et en tahitien, pour un Facebook Live organisé par le magazine Gala ce mercredi, Vaimalama a choisi cette fois de chanter en anglais accompagnée d’un ukulélé. Elle a repris “Billionaire”de Bruno Mars.

Durant l’interview qui a duré un peu plus de 18 minutes, Vaimalama est revenue sur son élection, a parlé de son nouvel appartement parisien qu’elle aimerait bien décorer et de sa célébrité montante avec ses plus de 500 000 abonnés sur Instagram : “Pour le moment ça va, je suis allée faire mes courses au supermarché et personne ne m’a reconnue”. Elle a même donné une petite astuce pour éviter de se laisser trop tenter par les petits fours durant les nombreux cocktails où elle doit être présente : “il faut boire beaucoup d’eau. Non seulement, cela remplit le ventre, mais en plus et cela fait aller aux toilettes donc ça permet de passer moins de temps au buffet”.

>>> Lire aussi : Vaimalama, Miss France 2019 en chiffres

Elle a également confié avoir hâte de rentrer à Tahiti pour retrouver ses grands-parents qu’elle n’a pas vu depuis plusieurs semaines, elle a parlé de gastronomie polynésienne, et en a profité pour donner une petite leçon aux Français : “on dit un coco et une noix de coco ! C’est difficile quand on est à Tahiti et qu’on entend ‘la coco’, cela fait mal au cœur”.

Et si vous voulez faire plaisir à notre Miss, apportez-lui demain soir des bonbons chinois : “j’en ai envie en ce moment !”.
 

Rédaction web

Dossier de la semaine : les Evasan, pour qui ? Quand ? Comment ?

De par son éclatement géographique, la Polynésie se confronte à des difficultés lors de certaines évacuations sanitaires inter-îles. Comment une Evasan est-elle déclenchée ? Qui le décide ? Quels sont les moyens à disposition ? Éléments de réponds dans notre dossier de la semaine.

La filière crevette veut faire décoller sa production

Dans le cadre de la fête de la science, l'Ifremer organise sa journée porte ouverte samedi à Vairao de 8h30 à 15 heures. Maintenant que l'institut a cédé ses droits sur la souche de la crevette bleue au pays, la filière en plein développement, ambitionne de doubler, voire de tripler sa production, face à une demande en hausse.

Quelles actions pour prévenir l’illettrisme en Polynésie ?

Facteur de décrochage scolaire, l’illettrisme fait l’objet d’une attention particulière des pouvoirs publics. Boîte à livre, ateliers lectures, ou remise à niveau : quelles actions sont déployées pour prévenir ce handicap ?

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

vidéos populaires

Nucléaire : “Il faut que tous nos enfants connaissent...

Sept mois après la disparition de Roland Oldham, Moruroa e Tatou a un nouveau président. Hirohiti Tefaarere a tenu jeudi matin sa première réunion de travail avec les membres de son bureau. Aujourd’hui retraité de l’assemblée, Hirohiti Tefaarere est bien connu pour avoir milité aux côtés des partis indépendantistes tels que le Here Ai’a, Te Nunaa ia Ora, Ea Api avec John Teariki et enfin le Ia Mana te Nunaa. Il a aussi présidé plusieurs clubs sportifs. Cet ancien syndicaliste a été à l’origine des principales réformes sociales du pays. Membre fondateur de Moruroa e Tatou, Hirohiti Tefaarere a créé en 1988 le comité pour la paix Te Rai Hau et en 1987 la Ligue des droits de l’Homme et du citoyen. Son prochain combat : l’enseignement de l’histoire du nucléaire à l’école et faire reconnaître le 2 juillet comme jour férié.

Kassav’ au fenua pour son 40ème anniversaire

C'est la deuxième fois que Kassav' vient au fenua, et cette fois, c'est pour son 40ème anniversaire ! Ils joueront ce soir à To'ata. Jacob Desvarieux, le chanteur du groupe de zouk, était notre invité :

Surf : le Français Jérémy Flores qualifié pour les...

https://www.facebook.com/FFsurf/videos/2504543452957295/ L'aventure s'est terminée pour notre Spartan Michel Bourez et le Français Jérémy Flores, compagnon de la Tahitienne...

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV

X