fbpx
lundi 18 novembre 2019
A VOIR

|

Une mineure et son nourrisson en fugue depuis le 05 août

Publié le

Publié le 11/08/2015 à 16:12 - Mise à jour le 11/08/2015 à 16:12
Lecture < 1 min.

La gendarmerie lance un avis de recherche pour retrouver la jeune Manaarii Guelly de Lima, âgée de 17 ans en fugue du foyer maternel Manini A Ura de Mahina où elle est placée par décision de justice.

Cette jeune mère a quitté le foyer avec son nourrisson d’un mois alors qu’elle n’est plus titulaire de l’autorité parentale. Elle est susceptible de se rendre dans le secteur du parc Paofai de Papeete ou dans le quartier Afarerii à Pirae. 

Toutes les personnes susceptibles de détenir des renseignements permettant de localiser la jeune mère et son nourrisson sont priées de contacter la gendarmerie en composant le 17 ou le 40.50.72.09. 

Des séjours thérapeutiques pour jeunes en difficulté

Depuis trois ans, le nombre de délits commis par des mineurs au fenua est en baisse. Afin de lutter contre la récidive, les adolescents sont pris en charge par la direction territoriale de la protection judiciaire de la jeunesse. Celle-ci agit sur trois leviers : la famille, l’insertion et la santé. Sur ce dernier volet, trois séjours thérapeutiques ont été organisés cette année. Le dernier vient de se terminer à la Presqu’île.

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

Un fare compost pour la première fois au fenua

C’est une première en Polynésie : la mairie de Pirae met à disposition un composteur collectif sur le site de Matatevei. Financé par l’Ademe, le fare s’adresse essentiellement aux administrés du coin.

Stériliser les moustiques pour combattre des maladies ? L’ONU...

L'ONU a indiqué jeudi qu'elle allait examiner s'il était possible de combattre des maladies comme la dengue ou Zika en réduisant le nombre de moustiques dans le monde, en traquant et stérilisant les mâles.

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV

X