samedi 20 juillet 2019
A VOIR

|

Sauvetage à Mopelia : “Marc Gyver” et sa petite-fille remercient les secours

Publié le

Publié le 18/06/2019 à 14:49 - Mise à jour le 18/06/2019 à 14:49
Lecture 2 minutes

À 83 ans, Marc Lucas est un marin aguerri. Le 5 juin dernier, en compagnie de sa petite-fille Anaïs âgée de 26 ans venue de métropole, il a vécu une expérience du moins inoubliable. Suite à un manque d’attention, leur navire avait heurté le récif. C’est avec beaucoup d’émotions que Marc revient aujourd’hui sur cet incident :“Il m’est arrivé de m’échouer sur une rotation du vent, j’ai déséchoué le bateau tout seul. C’est le premier accident que j’ai eu. Je navigue depuis 1956, Ratafia navigue depuis 1981, et avec ce bateau, on a fait un peu plus de 150 000 miles, c’est-à-dire,  l’équivalent de 4 tours du monde. C’est très dur”.

Au centre opérationnel, il a pu avoir un compte rendu détaillé de l’opération de sauvetage. Son message de détresse avait été relayé par un voilier situé aux alentours de la zone, ce qui a permis de lancer les recherches avec le Gardian des forces armées. Grâce à une opération d’assistance, l’équipage a pu regagner sain et sauf la terre, puis être accueilli par des habitants de l’atoll.

Anaïs revient sur leur mésaventure : “Je n’ai pas tout de suite compris ce qu’il se passait (…) Je suis descendue du bateau, il m’a dit : ‘tu fais un kilomètre à pied, tu trouveras les habitants de Mopelia et tu leur demandes de l’aide’, donc je l’ai écouté (…) Il m’avait donné la VHF donc j’ai pu avoir le Gardian aussi à la radio. Cela s’est déroulé assez facilement. (…) Les habitants nous ont tout de suite aidé, ça a été la belle chose de cette mésaventure”.

Revenus mercredi dernier sur Tahiti, ils ont souhaité rencontrer leurs sauveteurs aujourd’hui. “C’est un devoir de remercier les équipes et en même temps ça fait plaisir” déclare Marc. Le marin n’envisage pas de retourner sur l’eau de si tôt. En effet, Marc garde un goût amer de son passage sur l’atoll. En plus d’avoir perdu Ratafia, son bateau avec lequel il sillonnait les océans depuis 1981, la quasi-totalité de ses équipements à bord ont été volés. Mais il compte bien s’installer proche des côtes, sur l’île de Raiatea.
 

Rédaction web avec Kelani Chene et Thomas Chabrol

Laissez un commentaire

épidémie de dengue

DOSSIERS DE LA REDACTION

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

vidéos populaires

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV

Suivez en direct les courses des Aito TaneVOIR LE LIVE
+
X