vendredi 20 septembre 2019
A VOIR

|

Miss France attaquée dans TPMP : Vaimalama appelle les Polynésiens à rester “cool”

Publié le

Publié le 28/02/2019 à 10:01 - Mise à jour le 28/02/2019 à 10:01
Lecture 2 minutes

Le 22 février dernier sur le plateau de TPMP ouvert à tous, le chroniqueur Matthieu Delormeau s’en est violemment pris à Miss France jugeant qu’elle est : “une Miss à buzz. Elle ne pense qu’à ça pour faire de la télé derrière et elle est là pour représenter la France. Elle a été élue pour être jolie, c’est tout ce qu’on lui demande (…) Quand elle répond : ‘Je suis pas là pour que les mecs se br*nlent’, tu dois bien parler, tu dois être jolie, (…) t’as été élue parce que t’es belle et que t’as un beau sourire.” 
Rachel Legrain-Trapani, Miss France 2007 était également de son avis : “Elle ne m’énerve pas, c’est juste que j’ai été à l’ancienne école, j’étais super impressionnée par Geneviève de Fonteney et j’osais pas me la ramener comme ça”, avait-elle déclaré. “J’ai l’impression qu’elle cherche à faire du buzz”

>>> Lire aussi : Vaimalama violemment attaquée dans TPMP : Benjamin Castaldi prend sa défense

Des déclarations qui ont indigné la Toile et principalement les internautes polynésiens. Entre les commentaires et les réponses en vidéo, les réactions n’ont pas manqué, parfois violentes. Une semaine après, la polémique se poursuit. Vaimalama a plusieurs fois répondu, indirectement sur les réseaux sociaux, ne se laissant visiblement pas atteindre par les propos de Matthieu Delormeau et de Rachel Legrain-Trapani. 

>>> Lire aussi : Vaimalama à la rencontre des enfants à l’assemblée de la Polynésie

Cette fois, Miss France s’adresse directement aux Polynésiens : “Vous me réchauffez le coeur lorsque vous me défendez mais il vous arrive aussi parfois d’être un peu virulents. Soyez cool, ce n’est pas grave. Continuez de m’encourager avec vos GoodVaibes.”

Miss France reste en tout cas très appréciée hors du fenua. Les internautes de métropole ont également pris sa défense. La répartie de Vaimalama séduit plus qu’elle ne gêne. 

Rédaction web 

La petite fourmi de feu : un désastre écologique

Elle est l’une des 100 espèces les plus envahissantes au monde : la petite fourmi de feu ou fourmi électrique dévaste tout sur son passage. Originaire d’Amérique centrale et du sud, elle a été signalée pour la première fois en 2004 à Mahina. Elle est présente aujourd’hui à Tahiti, Moorea, Rurutu, Huahine ou encore à Bora Bora... Le dossier de la rédaction :

Le drame des violences conjugales en Polynésie française

La secrétaire d’État Marlène Schiappa a annoncé mettre en place un Grenelle spécifique aux territoires d’outre-mer le 25 novembre. Quel est le constat de cette violence en Polynésie et quelles sont les aides dont bénéficient les victimes ?

Ligue 1 Football : le point sur les grands changements avant la reprise

En football, après 2 longs mois d’arrêt, les footballeurs de ligue 1 reprennent petit à petit le chemin des terrains. L’occasion pour nous de faire le point sur les grands chantiers de l’intersaison avec en ligne de mire le mercato hivernal.

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

vidéos populaires

Une Tahitienne championne de padel tennis

Léa Moerava Godallier est la numéro 2 française au classement de la Fédération Française de Tennis (FFT). Depuis septembre, elle s’est installée à Madrid car elle a intégré le circuit professionnel : le World Padel Tour qui regroupe tous les meilleurs joueurs mondiaux.

Grands projets : “cela va voir le jour” assure...

L’ouverture de la session budgétaire de l’assemblée s’est tenue ce matin avec les discours des présidents de l’hémicycle de Tarahoi, Gaston Tong Sang, et celui de la Polynésie Française, Edouard Fritch. Ce dernier a dressé un bilan d’étape de son gouvernement et donné les orientations à venir. Un bilan jugé positif pour la majorité, mais très critiqué par l’opposition.

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV