fbpx
jeudi 27 février 2020
A VOIR

|

La FTF soutien Naea Bennett et les Tiki Toa

Publié le

Publié le 20/07/2015 à 11:43 - Mise à jour le 20/07/2015 à 11:43
Lecture 2 minutes

Dimanche dernier, suivant les préceptes de sa religion, le capitaine des Tiki Toa, Naea Bennett, a décidé de ne pas jouer. Après la défaite de l’équipe polynésienne à la Coupe du Monde, certains internautes ont tenu des propos parfois virulents.  

En réaction, Teva Zaveroni a publié sur Facebook un message appelant à l’arrêt de la polémique.   “Ce message s’adresse à notre peuple, s’il vous plaît arrêtez de critiquer  la non-participation de Naea le dimanche a un match, ça toujours été comme ça depuis le début, on le savait et ce n’est pas lui qui a choisi d’être capitaine c’est le choix de toute une équipe depuis 2010”, a-t-il écrit. 

Lundi, la Fédération tahitienne de football (FTF) a tenu a manifester son soutien aux vice-champions. Dans un communiqué, la FTF  “invite les Polynésiens à saluer sa décision qui illustre son intégrité morale. La FTF tient à remercier Naea Bennett pour avoir toujours servi avec fidélité sa famille, son église et son Pays, à travers ses activités confessionnelles et sportives.”

Il semble que les appels à cesser la polémique aient fonctionné. De nombreux internautes ont publié des messages de soutien aux Tiki Toa et à leur capitaine sur les réseaux sociaux. “Continuez comme vous avez toujours fait les gars, ne changez rien, on vous soutient a 100% dans tout ce que vous entreprenez. Quel parcours incroyable, on est avec vous”, écrit l’un. “Naea c’était ton choix et il était connu de toute ton équipe… Vous avez été supers…Ne laissez personne vous dire le contraire”, écrit un autre. 

Le communiqué de la FTF : 

Le message de la FTF sur Facebook

TIKI TOA I Naea BENNETT et les TIKI TOA soutenus par la FTFLa FTF invite les polynésiens à saluer la décision de Naea…

Posted by FTF on mardi 21 juillet 2015

Taxer le sucre est-il efficace ?

Sodas, sirops, confitures, gelées et autres biscuits : plus aucun produit sucré n’échappe à la "taxe de consommation pour la prévention" sur le sucre. Même pas les importateurs, contraints de la répercuter sur les prix de vente. Applicable depuis le 1er janvier sur les jus de fruits et légumes avec sucres ajoutés, ou édulcorants de synthèse, cette taxe entend ainsi ratisser plus large. Mais pour l’association des diététiciens de Polynésie française, elle ne suffira pas à faire reculer l’obésité.

Coronavirus : le CHPF prêt à faire face

Il ne circule pas sur le territoire, mais les acteurs de santé se tiennent prêt à le recevoir. Rodé à l’exercice des épidémies, le CHPF nous a ouvert ses portes. Quel est le circuit pour un éventuel cas suspect et comment le patient est-il pris en charge si la contamination est confirmée ?

L’audiovisuel, un secteur qui séduit les jeunes

Ils sont graphistes, cadreurs, réalisateurs ou beatmakers. Avec la généralisation des smartphones et du numérique, les métiers de l’audiovisuel attirent de plus en plus de jeunes. Faute d’école spécialisée au fenua, ils sont nombreux à se former sur le tas. Comment font-ils pour s’en sortir et se faire une place sur un marché restreint ? Eléments de réponse.

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

Papeete : Michel Buillard ne sera pas radié des...

La réponse est tombée en début d’après-midi. Michel Buillard n'est pas radié des listes électorales. Ce lundi, le tribunal a débouté de...

Made in fenua : ils passent la nuit devant...

"Il faut trouver des solutions" appellent les commerçants. Pour obtenir un stand au salon Made in fenua, c'est "le premier arrivé, premier servi". Pour être sûrs d'être bien placés, certains ont passé la nuit devant le bâtiment de la CCISM.

Coronavirus : Un premier mort français

Comment le premier Français décédé après une infection au coronavirus a-t-il été contaminé ? Une enquête est en cours pour retracer le parcours de cet enseignant de 60 ans, qui n'avait pas voyagé dans une zone à risque.

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV

X