mercredi 16 octobre 2019
A VOIR

|

Couple enclavé : le voisin donne sa version

Publié le

Publié le 07/07/2015 à 6:13 - Mise à jour le 07/07/2015 à 6:13
Lecture 3 minutes

En avril dernier,  Tahiti Nui Télévision révélait qu’un couple de personnes âgées vivait enfermé depuis 8 mois. Leur voisin avait construit un mur fermant le seul accès à leur domicile. Le seul moyen de sortir de chez eux était donc de l’escalader.

Au moment du reportage, le voisin, Christian Petit, était en voyage en Thaïlande.  Alerté, le procureur de la République, José Thorel, avait conseillé de s’appuyer sur le Code de la route pour faire détruire le mur et rétablir l’accès. De retour, le voisin a finalement ouvert l’espace d’une porte  pour que le couple puisse sortir de chez eux. Mais il a toujours soutenu que les Lee pouvaient sortir de leur domicile par un autre chemin, situé derrière leur habitation. Selon Christian Petit, il leur aurait suffi d’abattre le mur qu’ils avaient eux-mêmes construit. “Quand je suis parti en Asie, mes employés ont continué la clôture. C’est à partir de là que monsieur Lee est passé par dessus en faisant de la résistance parce qu’ils ne veulent pas ouvrir le mur qu’il a fait lui-même de l’autre côté. Il s’est enclavé lui même. Il y a un chemin qui est certainement en meilleur état que celui-là, beaucoup plus praticable et moins dangereux surtout”, détaille Christian Petit. 

Christian Petit se dit rejeté de sa propre famille depuis la révélation de l’affaire. “Je n’ai plus le droit de mettre les pieds chez ma fille aujourd’hui”, raconte-t-il. Il dit vivre un “enfer” et maintient être dans son droit.
Par ailleurs, selon lui, le couple Lee l’aurait agressé, “battu”. “Il y avait eu un éboulement qui ne me permettait plus de sortir parce que sa fille était mal garée. J’ai demandé à sa fille avec beaucoup de politesse si elle pouvait reculer sa voiture pour que je puisse sortir. Je suis sorti. Je suis revenu une heure après. Toute la famille m’attendait. Je me suis fait battre par monsieur Lee et son fils parce que j’avais adressé la parole à la fille au lieu d’adresser la parole au papa car dans la culture chinoise on s’adresse au patriarche et non pas aux enfants”, raconte Christian Petit qui affirme que les “violences” se sont poursuivies et que papy Lee s’en est même pris à sa femme. 

Du côté des Lee, le fils, Bruce, dément avoir agressé le voisin de ses parents. Il raconte : “Il y a eu des insultes de chaque côté. Pour éviter que ça monte crescendo, j’ai frappé sur le capot de la voiture. Ça a stoppé net l’altercation entre les deux parties. (…) J’ai tapé contre le capot de la voiture. Je ne l’ai pas agressé comme il le prétend. Il était complètement dans la cour de sa maison et moi j’étais devant sa voiture. Il y avait 20 mètres entre nous.” À la suite de cet épisode, le voisin “change complètement de comportement” explique le fils Lee. “Pratiquement tous les jours, il venait expressément bloquer le garage. D’ailleurs, on a appelé plusieurs fois la police pour qu’ils viennent constater”. 

Le procureur réclame que le mur de Christian Petit soit détruit. L’homme, lui, déclare qu’il est dans son bon droit. En pleurs devant nos caméras, il ajoute que le procureur est mal informé. Chez les Lee, même si un accès a été rétabli, on se demande combien de temps encore cette situation de conflit durera. 
 

Rédaction Web (Interviews : Sam Teinaore, Maite Mai)

Christian Petit, voisin des Lee

Bruce, le fils du couple Lee

La filière crevette veut faire décoller sa production

Dans le cadre de la fête de la science, l'Ifremer organise sa journée porte ouverte samedi à Vairao de 8h30 à 15 heures. Maintenant que l'institut a cédé ses droits sur la souche de la crevette bleue au pays, la filière en plein développement, ambitionne de doubler, voire de tripler sa production, face à une demande en hausse.

Quelles actions pour prévenir l’illettrisme en Polynésie ?

Facteur de décrochage scolaire, l’illettrisme fait l’objet d’une attention particulière des pouvoirs publics. Boîte à livre, ateliers lectures, ou remise à niveau : quelles actions sont déployées pour prévenir ce handicap ?

La petite fourmi de feu : un désastre écologique

Elle est l’une des 100 espèces les plus envahissantes au monde : la petite fourmi de feu ou fourmi électrique dévaste tout sur son passage. Originaire d’Amérique centrale et du sud, elle a été signalée pour la première fois en 2004 à Mahina. Elle est présente aujourd’hui à Tahiti, Moorea, Rurutu, Huahine ou encore à Bora Bora... Le dossier de la rédaction :

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

vidéos populaires

Turama vous éclaire sur le démarchage à domicile

L’enquête Fetii Fenua vient de démarrer. Initiée par l’Institut de la Statistique, elle doit permettre de mieux connaître les mouvements de population en Polynésie et leurs besoins. Des enquêteurs viendront vous rendre visite. Comment les différencier des démarcheurs ? Nous répondons à cette question avec notre invité Raiarii Tama, chargé de communication de la Direction générale des Affaires Economiques (DGAE).

Tautira : un ahima’a géant pour 2600 convives

Plus de 2600 femmes protestantes se sont réunis samedi à Tautira pour donner leur analyse spirituelle de l’amour. Pour l’occasion, la paroisse de Tautira a préparé un four tahitien exceptionnel.

Moloka’i Hoe : la préparation des juniors d’EDT Va’a

La grande course hawaiienne Moloka’i Hoe aura lieu ce dimanche. Sur le départ, on retrouvera l’équipe junior d’EDT Va’a, qui signe sa première participation.

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV

X