jeudi 19 septembre 2019
A VOIR

|

Assises : les pédophiles encourent 20 ans de prison

Publié le

Publié le 24/02/2015 à 13:20 - Mise à jour le 24/02/2015 à 13:20
Lecture 2 minutes

Une audience s’est tenue à huis clos ce mercredi matin à la cour d’assises. Deux frères de 23 et 24 ans sont accusés de viols et agressions sexuelles sur mineurs. Deux victimes auraient également été enlevées et séquestrées.
En mars 2013, les frères ont enlevé une fillette de 5 ans au domicile de ses grands-parents. Elle a été retrouvée le lendemain, en état de choc. Les examens ont confirmé une agression sexuelle. C’est l’ADN des agresseurs qui a permis de les retrouver.

L’enquête a mis à jour d’autres agressions. Au total, trois filles et un garçon ont été abusés sexuellement par les deux frères. Les victimes ont entre 7 et 15 ans aujourd’hui.  

Ce mercredi matin, les familles des victimes ont tour à tour quitté la salle. Trop dur pour elles d’entendre les faits dont ont été victimes leurs enfants. Les petites victimes n’ont pu que décliner leur identité, trop blessées pour se rappeler les faits. “Ce sont de toutes petites filles puisque mes clientes sont âgées aujourd’hui de 10 ans et 9 ans. Vous pouvez mesurer la difficulté qu’il y a pour des petites filles de cet âge-là à se retrouver dans une salle de la cour d’assises”, a déclaré Me Myriam Toudji. 

L’un des frères dément toutes les accusations. L’autre se repent de ses actes et demande pardon aux victimes. “Il y a en effet un des deux frères qui nie toute participation. Il est pour sa part accusé pour un fait de viol unique sur une seule des victimes, son frère étant lui concerné par les trois autres victimes”, explique Me Toudji au micro de Tahiti Nui Télévision.

Le procès doit s’achever vendredi. Les agresseurs risquent jusqu’à 20 ans de réclusion criminelle. “Il appartiendra aux jurés de la cour d’assises de décider de leur culpabilité ou pas. Mais la peine encourue est la même pour celui qui reconnait, que pour celui qui nie : c’est de 20 ans”, conclut l’avocate des victimes. 

La petite fourmi de feu : un désastre écologique

Elle est l’une des 100 espèces les plus envahissantes au monde : la petite fourmi de feu ou fourmi électrique dévaste tout sur son passage. Originaire d’Amérique centrale et du sud, elle a été signalée pour la première fois en 2004 à Mahina. Elle est présente aujourd’hui à Tahiti, Moorea, Rurutu, Huahine ou encore à Bora Bora... Le dossier de la rédaction :

Le drame des violences conjugales en Polynésie française

La secrétaire d’État Marlène Schiappa a annoncé mettre en place un Grenelle spécifique aux territoires d’outre-mer le 25 novembre. Quel est le constat de cette violence en Polynésie et quelles sont les aides dont bénéficient les victimes ?

Ligue 1 Football : le point sur les grands changements avant la reprise

En football, après 2 longs mois d’arrêt, les footballeurs de ligue 1 reprennent petit à petit le chemin des terrains. L’occasion pour nous de faire le point sur les grands chantiers de l’intersaison avec en ligne de mire le mercato hivernal.

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

vidéos populaires

Grands projets : “cela va voir le jour” assure...

L’ouverture de la session budgétaire de l’assemblée s’est tenue ce matin avec les discours des présidents de l’hémicycle de Tarahoi, Gaston Tong Sang, et celui de la Polynésie Française, Edouard Fritch. Ce dernier a dressé un bilan d’étape de son gouvernement et donné les orientations à venir. Un bilan jugé positif pour la majorité, mais très critiqué par l’opposition.

La petite fourmi de feu : un désastre écologique

Elle est l’une des 100 espèces les plus envahissantes au monde : la petite fourmi de feu ou fourmi électrique dévaste tout sur son passage. Originaire d’Amérique centrale et du sud, elle a été signalée pour la première fois en 2004 à Mahina. Elle est présente aujourd’hui à Tahiti, Moorea, Rurutu, Huahine ou encore à Bora Bora... Le dossier de la rédaction :

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV