A VOIR

|

Teva Rohfritsch préside le nouveau parti Ia Ora te Nuna’a

Publié le

Environ 300 personnes ont fondé leur nouveau parti mercredi soir à Papeete. Il est présidé par Teva Rohfritsch et Nicole Bouteau en est la présidente déléguée.

Publié le 08/12/2022 à 9:37 - Mise à jour le 08/12/2022 à 9:44
Lecture < 1 min.

Environ 300 personnes ont fondé leur nouveau parti mercredi soir à Papeete. Il est présidé par Teva Rohfritsch et Nicole Bouteau en est la présidente déléguée.

Quelques autres figures connues de la politique locale étaient à leurs côtés : Teura Tarahu-Atuahiva et Marcel Tuihani sont les vice-présidents du parti. Léo Marais, Jason Vii et des personnalités de la société civile font partie du bureau directeur.

Les priorités du parti seront “d’œuvrer à la fois pour une meilleure justice sociale, en agissant pour un développement durable, soucieux de la protection de l’environnement, avec un programme de transformation sociale et démocratique, et un engagement fort au service du Pays et de ses habitants” affirme-t-il dans un communiqué.

Ia Ora te Nuna’a défend aussi “valorisation de nos langues et nos cultures, la jeunesse, mais aussi l’éducation et la formation”. Il souhaite plus de démocratie participative pour impliquer les citoyens dans les choix sociétaux. Il défend également les principes d’exemplarité et d’intégrité.

L’autonomie de la Polynésie n’est pas mentionnée dans le communiqué, mais le parti “s’engage en outre à préserver les liens forts tissés avec la France dans un partenariat respectueux”. Il envoie enfin un message aux archipels en prônant leur décentralisation.

Après A here ia Porinetia, dirigé par Nicole Sanquer et Nuihau Laurey, cet autre parti autonomiste mené par deux anciens poids lourds du Tapura est un nouveau caillou dans la chaussure d’Edouard Fritch, à quatre mois des Territoriales. Le Tavini Huiraatira, vainqueurs des dernières législatives, affrontera des autonomistes divisés, sauf improbable alliance de dernière minute.