samedi 1 octobre 2022
A VOIR

|

Tahiti Pro : Kauli Vaast remporte les Trials, Michel Bourez remplace John John Florence

Publié le

Le jeune Kauli Vaast, 20 ans, a fait une nouvelle fois la démonstration de son talent sur la vague de Teahupoo. Il s'impose pour les Trials de la Tahiti Pro et fait son entrée au Main event où un autre Tahitien a décroché sa place : Michel Bourez.

Publié le 07/08/2022 à 16:33 - Mise à jour le 09/08/2022 à 9:24
Lecture 2 minutes

Le jeune Kauli Vaast, 20 ans, a fait une nouvelle fois la démonstration de son talent sur la vague de Teahupoo. Il s'impose pour les Trials de la Tahiti Pro et fait son entrée au Main event où un autre Tahitien a décroché sa place : Michel Bourez.


Dixième et dernière étape du World Championship Tour (WCT), la Tahiti Pro Teahupoo a démarré ce week-end par les Trials. Et c’est Kauli Vaast qui s’est imposé avec un score de 13.10 contre Matahi Drollet (11.20).

Entre pluie, vent et houle croisée, la passe de Hava’e n’a pas montré son plus beau profil pour les trials 2022. Difficile pour les 20 surfeurs inscrits de trouver les plus belles vagues et de s’enfoncer dans des tubes.

Au 1er round, seuls les favoris parviennent à imposer leur surf. Kauli Vaast, déjà vainqueur sur le spot en 2019, décroche un 9 dès le départ. De retour de Huntington beach, le surfeur de la Presqu’île se qualifie avec les favoris comme Tikanui Smith, Eimeo Czermak, ou encore Taumata Puhetini.

Au milieu du second round, il chute et doit rejoindre le bord pour soigner son épaule et sa tête avant de reprendre les séries, puis de s’imposer en finale contre son ami et rival Matahi Drollet.

Kauli décroche donc, comme en 2019, son ticket d’entrée pour le Main event. Un jeune du fenua mais qui surfait sous les couleurs de la France ce dimanche à Teahupoo.

Le temps sur le spot de Teahupoo ce dimanche matin. Crédit Tahiti Nui Télévision

Lors du Main Event prévu du 11 au 21 août si les conditions s’y prêtent, on retrouvera également un autre surfeur tahitien, et pas des moindres, puisqu’il s’agit de Michel Bourez.

C’est grâce au désistement du Hawaiien et deux fois champions du monde John John Florence que le Spartan obtient sa place dans la compétition.

John John Florence quant à lui navigue en ce moment à bord d’un catamaran dans le Pacifique.

La compétition Tahiti Pro Teahupoo sera déterminante pour le classement final du Top 5 masculin et féminin. Chez les femmes, c’est Vahine Fierro qui représentera la Polynésie.

infos coronavirus