mardi 19 octobre 2021
A VOIR

|

Succès sans fausses notes pour la première soirée de MMA amateur

Publié le

Samedi soir, la première soirée de MMA, la Tahiti Xtrem Arts, a tenu toutes ses promesses. Elle s’est déroulée sans encombre grâce à un encadrement très strict. Le public a pu apprécier 12 combats de qualités et plus de cinq heures de spectacle dans une ambiance folle.

Publié le 13/06/2021 à 17:57 - Mise à jour le 14/06/2021 à 8:56
Lecture 2 minutes

Samedi soir, la première soirée de MMA, la Tahiti Xtrem Arts, a tenu toutes ses promesses. Elle s’est déroulée sans encombre grâce à un encadrement très strict. Le public a pu apprécier 12 combats de qualités et plus de cinq heures de spectacle dans une ambiance folle.

Les rencontres étaient classées par âges et par poids. Les compétiteurs mineurs se sont affrontés sur des combats de 3 rounds de 2 minutes sans touche à la tête et sans KO. Les plus grands, eux, devaient en découdre sur 3 rounds de 3 minutes avec les KO autorisés.

Show à l’américaine, jeux de lumière et duels explosifs. Les pratiquants et les passionnés de la discipline attendaient cet évènement depuis plusieurs années. Le rêve s’est réalisé. Le spectacle a conquis le public de Mahina, conscient de vivre un moment unique.

“Moi je fais de la MMA et j’ai jamais trouvé ça violent”, indique une des spectatrices. “Après c’est surtout de la technique […]. Il y a du travail, de la technique derrière tout ça, tous les jours il faut s’entraîner, il faut faire attention à l’alimentation et tout. Donc franchement, je trouve que tous les gens qui sont en train de passer, c’est du super boulot ce qu’ils font”.

Des affrontements de qualité avec de belles combinaisons de coups en pieds poings mais aussi de techniques au sol. Les athlètes ont pu s’exprimer dans l’octogone et dans le respect de l’adversaire. La carte des 12 combats concoctée par Raihere Dudes s’est soldée par 8 décisions, 2 soumissions et 2 arrêts par l’arbitre.

“Ce sont des combats qui ont été matchés par niveau, par expérience, et on a essayé de créer des oppositions de styles”, explique le champion local dans la discipline, Raihere Dudes. “La lutte contre la boxe, le muay thai contre le jujitsu. On a eu exactement ce qu’on attendait : de beaux combats et la possibilité pour les combattants de s’exprimer”.

Pour ceux qui n’auraient pas pu assister à cette première au fenua, l’évènement sera rediffusé en intégralité sur Tahiti Nui Télévision, vendredi soir à partir de 22h30.

Rédigé par

infos coronavirus