A VOIR

|

Saint-Sylvestre : tournée traditionnelle d’Éric Spitz dans les services de l’État

Publié le

Le Haut-Commissaire de la république, Éric Spitz, a effectué sa traditionnelle tournée de la Saint-Sylvestre auprès des services de garde : Sécurité, Santé et solidarité : tous sont mobilisés pendant les fêtes afin d’assurer la protection de la population.

Publié le 01/01/2023 à 13:23 - Mise à jour le 01/01/2023 à 13:23
Lecture 2 minutes

Le Haut-Commissaire de la république, Éric Spitz, a effectué sa traditionnelle tournée de la Saint-Sylvestre auprès des services de garde : Sécurité, Santé et solidarité : tous sont mobilisés pendant les fêtes afin d’assurer la protection de la population.

La visite débute à l’aéroport international de Tahiti-Faa’a. Accompagné du Député Tematai Legayic, Eric Spitz rencontre les agents de la Douane et de la Police aux Frontière. Ils sont opérationnels 7 jours sur 7 et 24h sur 24 dans la zone aéroportuaire. Ils ont passé le réveillon sur place.

Nous sommes dans une période entre la fin d’activité de jour et la prise d’activité de nuit, indique Philippe Babdor, chef du Service Territorial de la Police aux frontières. Elle débute à 17h avec l’arrivée du vol d’Air Rarotonga, Delta Airlines, United, etc“.

La tournée se poursuit avec les salutations sous le port de l’uniforme à la Direction Territoriale de la Police Nationale. Ces officiers sont eux aussi mobilisés pour toute la nuit. Comme dans les autres services visités, le haut-commissaire leur manifeste son soutien et sa gratitude avec la traditionnelle distribution de chocolats.

C’est important pour les services de l’État, pour les gens qui se dévouent pour nous toute la nuit pour que l’on passe un bon nouvel an, relève le Haut-Commissaire de la République. J’ai aussi souhaité rajouter tous les services de santé cette année, des associations qui s’occupent des plus démunis. On avait aussi la police municipale, l’aéroport de Tahiti… Ce n’est pas uniquement lié aux services de l’État”.

(Crédit Photo : TNTV)

Plus loin, on passe par la caserne Bruat au centre d’opérations et de renseignement de la gendarmerie. L’année ne s’est hélas pas terminée si bien que cela. Un accident de grave s’est produit hier sur la route traversière de Mataiea. Un véhicule s’est retourné dans le ravin.

Lire aussi : Grave accident de pick-up près du lac Vaihiria

En 2022 le centre a reçu 180 500 appels qui se sont soldés par 10 400 interventions. Les motifs : tapage nocturne, accidents et faits de violence.

Nouveauté dans l’itinéraire : un arrêt au Pu o te Hau, le centre d’hébergement d’urgence qui peut accueillir une quarantaine de femmes et d’enfants en détresse. Hier soir, malgré leur quotidien difficile, ils ont pu fêter le réveillon de la Saint-Sylvestre autour d’un diner festif.

Nous sommes en train de construire le centre de la femme du Pu o te hinehere, à côté, déclare Chantal Galenon, présidente du Conseil des femmes de Polynésie. L’État a participé à hauteur d’un tiers aux dépenses pour le centre. Pour nous, c’est important de recevoir M. le Haut-Commissaire, comme le président du Pays“.

La visite s’enchaine au CHPF de Taaone, puis au centre d’incendie et de secours de Papeete. La traditionnelle tournée se termine au Haut-commissariat où le personnel d’astreinte a veillé toute la nuit, pendant que le reste de la population était en fête.