OFC Futsal Nations Cup : les Aito Arii battent Fidji (7-3) et filent en finale

Publié le

L'équipe Tahitienne de Futsal s'est imposée face aux îles Fidji (7-3) et s'est qualifée pour la finale de l'OFC Futsal Nations Cup. Les AIto Arii retrouveront le vainqueur du match opposant la Nouvelle-Zélande aux Îles Salomon.

Publié le 04/10/2023 à 18:41 - Mise à jour le 05/10/2023 à 9:07

L'équipe Tahitienne de Futsal s'est imposée face aux îles Fidji (7-3) et s'est qualifée pour la finale de l'OFC Futsal Nations Cup. Les AIto Arii retrouveront le vainqueur du match opposant la Nouvelle-Zélande aux Îles Salomon.

Les Aito Arii poursuivent leur sans faute à l’OFC Futsal Nations Cup, organisée à Auckland, en Nouvelle-Zélande. Après avoir battu la Nouvelle-Calédonie 5 buts à 3, les Tahitiens se sont imposés sur le terrain de la Pulman Arena face aux Fidji (7-3) pour accéder à la finale de la compétition.

C’est Akareva Riaria qui a ouvert la marque à la 7e minute après un festival du n°10 des Aito Arii, Tetuanui Tinomoe (1-0). Mais rapidement, les fidjiens ont égalisé par l’intermédiaire de Gabiriele Matanisiga, également membre de l’équipe de beach soccer de son pays, sur coup de pied arrêté (1-1).

À 7 minutes de la pause, Akareva s’est fendu de son second but de la soirée (2-1). Il aura fallu attendre quelques minutes de plus pour que le match s’emballe. Peu de temps avant la mi-temps, le gardien Fidjien s’est rendu coupable d’une grosse faute en dehors de sa surface, écopant d’un carton rouge mérité. Une situation de supériorité numérique dont a profité Akareva pour inscrire un triplé (3-1)…douché quelques instants plus tard par un second but des Fidjiens (3-2).

– PUBLICITE –

Au retour des vestiaires, les Fidjiens ont confirmé leur bonne dynamique en égalisant (3-3). Le gardien Beniamino Mateinaqara multipliait les exploits pour conserver le nul. Aucune des deux équipes ne parvenait à prendre le dessus, et Puarea Roe dit « Jacob » était même supléé par ses montants, outre ses multiples parades.

Sur une bonne contre-attaque, c’est Tetuanui Tinomoe qui a finalement redonné l’avantage à Tahiti (4-3), définitivement. Akareva Riaria a mis fin aux espoirs fidjiens en inscrivant son quatrième but personnel sur une nouvelle contre-attaque (5-3). Tetuanui Tinomoe puis Olivier Hirihiri ont parachevé le succès de Tahiti, portant le score final à 7-3.

Tahiti sera opposé au vainqueur du duel opposant le pays hôte, la Nouvelle-Zélande, aux Îles Salomon. La finale face sera à suivre vendredi à partir de 19h45 en direct sur TNTV.

Le vainqueur de la OFC Futsal Nations Cup sera qualifié pour la prochaine Coupe du Monde de la discipline qui aura lieu en Ouzbékistan, en septembre 2024.

Dernières news