dimanche 26 septembre 2021
A VOIR

|

Mariage à Teva i Uta : Edouard Fritch dit être prêt à assumer

Publié le

Après plusieurs jours de silence, le président du Pays Edouard Fritch s'est finalement exprimé publiquement.

Publié le 09/08/2021 à 18:50 - Mise à jour le 10/08/2021 à 9:08
Lecture 2 minutes

Après plusieurs jours de silence, le président du Pays Edouard Fritch s'est finalement exprimé publiquement.

Les images du mariage du vice-président Tearii Alpha ont fait le tour de la Toile jeudi dernier, alors que le Haut-commissaire annonçait une semaine auparavant le durcissement des mesures sanitaires, et notamment l’interdiction des événements festifs dans les lieux accueillant du public.

Après avoir pris connaissance du mariage, le haut-commissaire avait donné plus de détails dans un communiqué concernant la tenue des mariages, indiquant qu’ils pouvaient avoir lieu dans un restaurant dans le respect des gestes barrières, avec une limite de 6 personnes par table, un nombre de participants inférieur à 500 personnes et l’interdiction d’animation musicale.

Après plusieurs jours de silence, le président du Pays Edouard Fritch s’est finalement exprimé publiquement, lors d’une déclaration sur Tahiti Nui Télévision. “C’est un torrent de réactions indignées et d’insultes qui s’est abattu sur la toile à la suite du mariage de notre ami Tearii Te Moana Alpha. Je n’ai donc pas voulu réagir à chaud. Pour autant, je ne minimise pas la situation”, assure Edouard Fritch, face caméra.

Lire aussi : Mariage polémique : Moetai Brotherson s’excuse et dénonce

Souhaitant “replacer l’événement dans son contexte”, le président Fritch indique que ledit mariage “était prévu de longue date et les invitations lancées depuis plusieurs semaines”, assurant que “les mariés ont souhaité se conformer à la réglementation et ont revu à la baisse le nombre de convives”.

“Le repas a été organisé dans les règles prescrites par l’arrêté du haut-commissaire, au sein d’un restaurant, privatisé pour l’occasion. La jauge maximale n’a pas été dépassée. Les règles sanitaires ont été respectées par les convives qui étaient 6 à table et par le personnel de service”, continue-t-il.

Mais ce qui a particulièrement ému les internautes, c’était probablement le solo de guitare d’Edouard Fritch et l’imitation d’Elvis Presley par Michel Buillard, le tout filmé par une convive et depuis largement diffusé sur les réseaux sociaux. Pour le président du pays, “c’est je crois la seule entorse à la réglementation et c’est ce qu’on nous reproche”.

Lire aussi : Mariage à Teva i Uta : “impardonnable” selon Nicole Sanquer

“Nous n’avons pas été exemplaires, certainement. J’en suis infiniment désolé. J’ai bien compris que vous exigez de vos élus qu’ils aient une conduite exemplaire. J’en prends acte ainsi que les membres du gouvernement”, reconnaît le président.

Il dit être prêt à assumer. “Les gendarmes sont venus sur place pendant la fête faire leurs constats. Nous ne sommes pas au-dessus des lois. Une enquête a été ouverte. Si cette enquête conclue à des fautes ou à des manquements, nous assumerons alors ce qui doit l’être. Laissons la justice faire son travail”.

Rédigé par

infos coronavirus