samedi 19 juin 2021
A VOIR

|

Le prix du fret maritime en hausse

Publié le

La pandémie de covid-19 n’aura pas empêché la population mondiale de consommer. Dans les pays développés, la hausse de consommation des ménages s’accompagne d’une augmentation de la demande de transport international de marchandises. Une aubaine pour les compagnies maritimes qui ne cessent d’augmenter leurs tarifs. Pour l’instant, au fenua, la hausse des prix du fret maritime est surtout ressentie par les importateurs.

Publié le 10/06/2021 à 9:17 - Mise à jour le 10/06/2021 à 9:42
Lecture 2 minutes

La pandémie de covid-19 n’aura pas empêché la population mondiale de consommer. Dans les pays développés, la hausse de consommation des ménages s’accompagne d’une augmentation de la demande de transport international de marchandises. Une aubaine pour les compagnies maritimes qui ne cessent d’augmenter leurs tarifs. Pour l’instant, au fenua, la hausse des prix du fret maritime est surtout ressentie par les importateurs.

Les prix des produits importés vont-ils augmenter ? C’est ce que laisse présager la hausse des prix du fret maritime mondial. Depuis le début de la pandémie, on note une hausse de consommation dans les pays développés. Une tendance qui a occasionné une augmentation de la demande du transport de marchandises, notamment entre l’Asie, l’Europe, et les Etats-Unis. Pour répondre à cela, les transporteurs ont augmenté par 4 à 5 fois le prix de location de leurs navires.

(crédit image : infographie Tahiti Nui Télévision)

Au fenua, ces difficultés d’acheminement sont d’abord rendues visibles par le retard des marchandises importées. « Au niveau des quantités, on garde les mêmes quantités mais simplement, il y a beaucoup de retard. On a des difficultés d’approvisionnement du riz par exemple mais c’est temporaire on va dire. Ca va durer deux à trois semaines et puis début juillet, tout ce qui a été accumulé en retard arrivera en même temps. Donc on va dire que c’est un coup d’accordéon », explique Odette Wong, directrice d’une société d’importation.

Mais au-delà des retards, c’est l’inflation augurée par la hausse des prix du fret maritime qui inquiète, comme le démontre Odette Wong. « Le fret maritime fait partie de la structure de calcul du prix de vente. Donc si le montant du fret augmente, forcément le prix de vente final augmente et on n’y peut rien. On subit. Dans les magasins, tout dépendra du stock que chaque importateur possède. Et au fur et à mesure que les importateurs liquident leurs anciens stocks, les nouveaux prix vont apparaître. Et petit à petit, au fur et à mesure des arrivages, ça va se sentir ».

A compter du 1er juillet, les tarifs des compagnies de transports maritimes augmenteront de 35 800 Fcfp pour un conteneur de 20 pieds en provenance d’Europe, et de 78 450 Fcfp pour le même contenant en provenance d’Asie. S’agissant de cours internationaux, le Pays n’a pas de maîtrise sur les variations de ces prix.

infos coronavirus