A VOIR

|

L’association Ohana Here, un Noël dans les quartiers prioritaires

Publié le

Comme chaque année, les associations agissent pour que personne ne soit oublié dans les quartiers prioritaires. C’est le cas de l’association Ohana Here, créée au début de la crise Covid. Cette année, elle est en marche pour offrir plus de 200 cadeaux à des enfants issus de milieux défavorisés.

Publié le 09/12/2022 à 16:06 - Mise à jour le 09/12/2022 à 16:50
Lecture 2 minutes

Comme chaque année, les associations agissent pour que personne ne soit oublié dans les quartiers prioritaires. C’est le cas de l’association Ohana Here, créée au début de la crise Covid. Cette année, elle est en marche pour offrir plus de 200 cadeaux à des enfants issus de milieux défavorisés.

Sur les hauteurs de Punavai montagne, les habitants d’un des lotissements sociaux ont une vue sur la mer. Un cadre de vie apaisant, rapidement effacé par la vétusté et l’étroitesse des logements. Ces toits abritent des familles, parfois monoparentales, pour qui la période des fêtes est délicate financièrement.

Laetitia vit seule avec ses deux petites filles de 3 et 1 an. Actuellement en formation, sans travail et en instance de divorce, les fêtes de fin d’année ont un goût amer pour la jeune femme : “Je n’avais pas prévu de repas de Noël ni de cadeaux, parce que cette année, tout a augmenté, dit-elle émue. Tout est cher maintenant, on doit faire des priorités. Alors, elle n’hésite pas à admette qu’elle va se priver, et les enfants avec : D’habitue c’est une fois dans l’année, on veut mettre le paquet. Mais là, c’est trop serré. Pas cette année“.

Laeticia et ses enfants pourront compter sur la générosité de l’association Ohana Here, qui œuvre depuis 2020 aux côtés des plus démunis. Pour ces fêtes, elle tente de réunir assez d’argent pour que le Père Noël dépose un cadeau sous le sapin de 224 enfants de Tahiti.

Cyndi Patu, secrétaire de Ohana Here, au centre (Crédit Photo : TNTV)

C’est un des projets très importants de l’association, qui nous tient réellement à coeur, confie Cyndi Patu, la secrétaire de l’association. On veut leur partager la magie de Noël, voir leur sourire lorsqu’ils voient leurs petits cadeaux, ça nous fait plaisir“.

Il manque près de 130 000 Fcfp pour que le projet aboutisse.
Vous pouvez faire un don sur la plateforme en ligne Anavai en cliquant ICI