La résidence New Mahana de nouveau épinglée pour malfaçons

Publié le

Située au cœur du quartier de la Mission de Papeete, New Mahana, la première résidence pour séniors en Polynésie, ne cesse de faire parler d’elle. Depuis 2017, la structure a fait l'objet de plusieurs rapports pointant du doigt de nombreuses malfaçons. Le dernier, rédigé par la direction de la construction et de l'aménagement, met encore en avant des risques pour les résidents.

Publié le 11/10/2023 à 10:02 - Mise à jour le 11/10/2023 à 14:54

Située au cœur du quartier de la Mission de Papeete, New Mahana, la première résidence pour séniors en Polynésie, ne cesse de faire parler d’elle. Depuis 2017, la structure a fait l'objet de plusieurs rapports pointant du doigt de nombreuses malfaçons. Le dernier, rédigé par la direction de la construction et de l'aménagement, met encore en avant des risques pour les résidents.

Six ans après sa mise en vente, la résidence pour séniors New Mahana défraie encore la chronique. Dès son ouverture, de nombreuses malfaçons avaient été relevées par les résidents. Dernier épisode : des malfaçons mises en exergue en début d’année par un rapport de visite rédigé par la direction de la construction et de l’aménagement (DCA), que s’est procuré TNTV.

Daté du 6 février dernier, le rapport de la DCA rend un avis défavorable pour « la poursuite de l’exploitation » de la résidence. Une position qui ne surprend guère les résidents comme Robert, qui a signalé très tôt « les problèmes d’électricité, de gaz, du gros oeuvre » . « On est en réel danger ici, alarme-t-il. La résidence est mal entretenue, et dangereuse pour les résidents » .

Au total, pas moins de 24 points sont dénoncés par la DCA. L’actuel gestionnaire de la résidence se dédouane en invoquant des problèmes antérieurs à sa reprise. « Une procédure a été lancée contre le promoteur pour malfaçon, note Géraldine Loembe Sauthat, représentant les gestionnaires de New Mahana. Aujourd’hui, que ça soit le syndic ou le président du conseil syndical, on récupère les ‘casseroles’ derrière. Et la gestionnaire d’ajouter : On doit régler ces problèmes pas à pas. On ne peut pas tout régler d’un seul coup » .

– PUBLICITE –

« Le promoteur a fait de l’argent
sur le dos des vieux »

Robert, résident de New Mahana

Aucun calendrier de remise en état n’a été proposé aux résidents, mais le gestionnaire assure faire tout son possible pour corriger les malfaçons, « en fonction du budget de la résidence » .

Du côté des résidents, souvent vulnérables, l’idée de quitter la résidence est difficile. « Elle est belle, et on est bien ici, nuance Robert. Mais on se rend compte que le promoteur n’a pas fait un immeuble pour les vieux, il a fait de l’argent sur le dos des vieux » .

Informée de la situation en janvier dernier, la mairie de Papeete n’a pas mis en demeure l’exploitant de mettre la résidence en conformité. Une nouvelle visite de l’Urbanisme est programmée dans les prochains jours.

Dernières news