A VOIR

|

Déficit du CHPF : Yvonnick Raffin “s’engage à répondre à l’urgence”, 1 milliard de Fcfp débloqué

Publié le

A l'issue d'une réunion de la Commission médicale du CHPF, ce mardi en fin d'après-midi, le ministre de l'Economie et des Finances, Yvonnick Raffin, s'est engagé "à répondre à l'urgence" du déficit du CHPF du Taaone, en débloquant notamment 1 milliard de Fcfp selon Tahiti Infos. Une annonce qui satisfait les représentants du personnel bien qu'ils restent encore "prudents".

Publié le 10/01/2023 à 18:47 - Mise à jour le 11/01/2023 à 11:07
Lecture < 1 min.

A l'issue d'une réunion de la Commission médicale du CHPF, ce mardi en fin d'après-midi, le ministre de l'Economie et des Finances, Yvonnick Raffin, s'est engagé "à répondre à l'urgence" du déficit du CHPF du Taaone, en débloquant notamment 1 milliard de Fcfp selon Tahiti Infos. Une annonce qui satisfait les représentants du personnel bien qu'ils restent encore "prudents".

Je me suis engagé à répondre à l’urgence pour trouver les financements pour régler les factures des fournisseurs. Demain matin -mercredi, NDLR-, il faut que j’en parle avec monsieur le président et mes collègues. Les solutions existent. Je me suis engagé et cet engagement sera tenu“, a indiqué Yvonnick Raffin à TNTV à l’issue de la rencontre.

Selon Tahiti Infos, le ministre des Finances se prépare à injecter 1 milliard de Fcfp, un somme qui devrait servir à payer les fournisseurs du CHPF : “l’urgence, c’est de trouver de la trésorerie. La dotation viendra dans un second temps car c’est très administratif. Cela doit passer par le législateur. Mais il y aura de l’argent qui sera reversé sur le compte du CHPF et je m’engage à trouver ce qu’il faut“.

Mais Yvonnick Raffin dit aussi vouloir se projeter à moyen et long terme pour travailler “à la refondation des fondamentaux” et “identifier les besoins”. “Je demanderai à mon collègue ministre de la Santé de venir me présenter les détails et ensuite nous aviserons“, a-t-il dit en tablant sur la mise en place d’un “plan pluriannuel”.

Lire aussi : Le CHPF de Taaone toujours sans budget

Ces annonces ont été accueillies favorablement par les représentants du personnel du CHPF, comme Sandrine Vauthier : ” il y a eu l’engagement d’un financement d’urgence, donc, de ce point de vue, on est satisfaits. Mais l’on reste prudents”.

La menace de grève semble donc s’éloigner. Les syndicats rencontreront le personnel ce mercredi pour arrêter une position.