mardi 30 novembre 2021
A VOIR

|

Beach Soccer : les Tiki Toa espèrent “aller le plus loin possible”

Publié le

Les Tiki Toa affronteront les Emirats arabes unis le 19 août prochain, à l'occasion de la coupe du monde de beach soccer 2021, en Russie. Les aito devront faire face à l'Espagne le 21 août puis au Mozambique le 23 août. Le capitaine des Tiki Toa, Raimana Li Fung Kuee, était notre invité plateau jeudi soir pour faire part du ressenti de son équipe.

Publié le 09/07/2021 à 10:24 - Mise à jour le 09/07/2021 à 10:24
Lecture 2 minutes

Les Tiki Toa affronteront les Emirats arabes unis le 19 août prochain, à l'occasion de la coupe du monde de beach soccer 2021, en Russie. Les aito devront faire face à l'Espagne le 21 août puis au Mozambique le 23 août. Le capitaine des Tiki Toa, Raimana Li Fung Kuee, était notre invité plateau jeudi soir pour faire part du ressenti de son équipe.

Le tirage au sort de la coupe du monde de beach soccer Russie 2021 s’est tenue hier soir. Qu’en pensez-vous alors que vous affronterez le champion d’Europe, l’Espagne ?

“Déjà, on est content de notre sixième participation à cette coupe du monde, donc c’est toujours un honneur pour nous de représenter le Fenua à l’étranger. Pour ce tirage au sort, ça s’annonce clément. On a évité quelques équipes difficiles, mais on a quand même un gros qui est l’Espagne, une grosse équipe qui est quand même championne d’Europe cette année. Les Emirats-arabes unis, qu’on connaît, on a souvent joué contre eux, en match amical ou en compétition à Dubai. Le Mozambique, qui est une nouvelle équipe, on connaît pas grand chose de cette équipe contre qui il sera difficile je pense de jouer”.

Vous ouvrez la compétition avec le premier match du tournoi, est-ce un handicap ?

“Non, je pense pas. Je pense que c’est une bonne chose d’ouvrir cette coupe du monde. Après, l’idéal pour nous, ce serait de commencer par une victoire, ce qui nous mettrait en confiance et nous mettrait sur les bons rails pour la suite de la compétition”.

Vous avez entamé un stage de préparation intensif, comment il se déroule ?

“Pour l’instant, ça se passe plutôt bien. On a commencé ici, parce qu’on n’avait pas trop le choix à cause des visas russes qui nous ont pris du temps. On a eu toute cette semaine deux à trois entraînements par jour. Et normalement on prend l’avion demain soir [ndlr : vendredi 9 juillet] pour la Russie, afin d’intégrer notre training camp”.

La coupe du monde aura lieu en août, pourquoi vous partez aussi tôt ?

“Tout simplement pour s’habituer, pour être dans de bonnes conditions, pour justement entamer au mieux cette coupe du monde. Le fait de s’habituer au climat, au sable, c’est ce qui est totalement différent de chez nous. C’est quelque chose qui est important et qui fait partie de nos habitudes. C’est ce qui nous a permis de décrocher à deux reprises le titre de vice-champion du monde”.

Quelles sont les ambitions des Tiki Toa cette année ?

“Tout simplement de sortir des pools, et de reproduire notre parcours comme on l’avait fait il y a 4 ans. Essayer d’aller le plus loin possible, et bien sûr l’idéal, d’aller jusqu’en finale et essayer de la remporter cette fois-ci. On l’a déjà fait deux fois, on avait atteint la finale deux fois. Jamais deux sans trois. On espère aller le plus loin possible pour représenter au mieux les couleurs de notre pays et être la fierté de notre pays”.

infos coronavirus