mardi 27 septembre 2022
A VOIR

|

Volley-ball : Pirae conserve son statut de champion fédéral

Publié le

Pirae a décroché une nouvelle fois le titre de champion de Polynésie. Samedi soir, la dernière journée du championnat s’est jouée dans la salle omnisports de la commune. Une rencontre choc entre les tenants du titre et leurs challengers : les joueurs de Tiarei. Un match capital qui a été tendu jusqu’à la fin.

Publié le 06/03/2022 à 15:36 - Mise à jour le 28/03/2022 à 9:34
Lecture 2 minutes

Pirae a décroché une nouvelle fois le titre de champion de Polynésie. Samedi soir, la dernière journée du championnat s’est jouée dans la salle omnisports de la commune. Une rencontre choc entre les tenants du titre et leurs challengers : les joueurs de Tiarei. Un match capital qui a été tendu jusqu’à la fin.

Tiarei a démarré le match avec un avantage de points : grâce au goal-average, il suffisait que les bleus remportent deux sets pour gagner. Ironie du sort où pour cette dernière rencontre, Tiarei était privée d’un de ses joueurs phares, Yohan Paofai.

Les supporters sont venus en masse et n’ont pas hésité à mettre de l’ambiance en donnant de la voix. Coriace au block et en défense, Pirae au maillot orange a aussi fait des dégâts en attaques en s’appuyant sur ses joueurs de pointe : Raihau Mare n°6, Keitagi Labaste n°8, et son capitaine Vatea Tauraa n°3. “On était bien préparé car le match avait été repoussé 2 fois déjà. On s’est dit qu’on allait chercher la victoire ce soir” a indiqué ce dernier

Pour une première année en fédéral, l’équipe de Tiarei n’a pas tardé à devenir le grand favori du championnat. Mais samedi soir, ses joueurs n’ont pas réussi à faire basculer le match. Pirae s’impose 25 à 20 dans le premier set, puis 25 à 21 dans le deuxième.  

Tiarei ne lâche rien et met la pression. La troisième manche est accrochée et la tension est palpable. Les supporters des deux équipes se chahutent et très vite, les esprits s’échauffent. À 9 partout, le match est interrompu. L’arbitre demande aux deux capitaines de calmer leurs supporters. Déstabilisés, les joueurs de Tiarei ne tiennent plus et voient leurs chances de revenir au score s’envoler. Pirae s’empare du troisième set 25 à 15. “Notre force ce soir a été l’esprit d’équipe et la combativité de chacun. Il y a eu du répondant en face, mais on n’a pas relâché la presse” confie Vatea Taureaa.

“Je pense qu’on a trop fait attention à ce qu’il y avait autour de nous, et on est entré dans leur jeu, dans la provocation. Mais c’est quand même pas mal d’arriver deuxième. En plus, on est nouveaux, on est jeunes” admet Pita Faua, capitaine de Tiarei

Il aura fallu 79 minutes de match pour que Pirae confirme son statut de champion. Tiarei qui a créé la surprise durant toute la saison assure qu’elle sera un adversaire redoutable au prochain championnat. 

infos coronavirus