A VOIR

|

Voile : un stage performance au Yacht Club de Arue avec des champions du monde

Publié le

Des champions du monde du pôle France de La Rochelle sont à Tahiti pour apporter leur expertise aux jeunes équipages du Yacht Club de Arue. Toute cette semaine, sur des Nacra 15, les passionnés de voile participent à un stage performance. La fédération tahitienne de voile espère aligner deux équipages aux championnats du monde open fin février en Floride.

Publié le 05/01/2023 à 14:28 - Mise à jour le 06/01/2023 à 9:18
Lecture 2 minutes

Des champions du monde du pôle France de La Rochelle sont à Tahiti pour apporter leur expertise aux jeunes équipages du Yacht Club de Arue. Toute cette semaine, sur des Nacra 15, les passionnés de voile participent à un stage performance. La fédération tahitienne de voile espère aligner deux équipages aux championnats du monde open fin février en Floride.


Les jeunes équipages du centre de performance Polynésie préparent leurs embarcations avec minutie : des Nacra 15, un support exigeant pour ces régatiers. Au programme du jour, un entrainement avec des parcours rapides de 10 minutes pour parfaire les manœuvres. “Il y a plus de choses à gérer que sur un bateau plus petit, c’est sûr. La glisse et la vitesse, c’est surtout ça qui est intéressant” explique Titouan Hainaux, skipper. La communication, la cohésion ou encore la coordination sont de mises pour ce sport en équipage.

Les deux jeunes champions du monde de la discipline, Thomas Proust et Eloise Clabon sont venus de France pour les conseiller. Tout au long du stage, ils partagent leur expérience du haut niveau sur des longues distances et des parcours plus techniques. “Les réglages sont totalement différents de ceux qu’on a en France. (…) Les tensions des cables ne sont pas du tout les mêmes, par exemple” indique Thomas Proust, champion du monde 2021 en Nacra 15, à seulement 16 ans.

Pour atteindre le haut niveau, les mordus de voile poursuivent les entrainements et tentent d’appliquer les conseils de l’équipage aux multiples titres mondiaux.

Les Nacra 15 sont des catamarans de sports fins, légers et vifs. (Crédit photo : Tahiti Nui Télévision)

En plus des bons réglages techniques essentiels pour gagner en vitesse, les jeunes barreurs et équipiers apprennent à communiquer et se placer correctement sur ces supports de course. “C’est vraiment important car sur les longs trajets, on peut s’épuiser. La manoeuvre et la tactique restent très importantes” précise Manoarii Plichart, skipper.

La fédération tahitienne de voile (FTV) se prépare pour les compétitions à venir. “Nos jeunes polynésiens marchent très bien, ils ont un très bon niveau, mais il y a encore beaucoup de travail à faire. Nous sommes en train de préparer notre déplacement aux championnats du monde qui va se dérouler en février en Floride. Et ensuite, on aura les championnats d’Europe en Belgique en juillet, puis les championnats de France à La Rochelle” se réjouit Didier Arnould, président de la FTV.