jeudi 25 février 2021
A VOIR

|

Vidéo – Thomas Voeckler : « Ces jeunes ont beaucoup de mérite d’être passionné de cyclisme à Tahiti »

Publié le

Publié le 13/05/2018 à 11:00 - Mise à jour le 24/06/2019 à 15:53
Lecture 2 minutes

Comment est-ce qu’on se sent quand on est parrain ? Quel est votre rôle ?

Honoré oui parce que ce sont des choses qu’on ne peut pas accepter quand on est en pleine activité.
Là, après ma carrière, ce sont des sollicitations auxquelles je peux répondre. Je suis là avec ma petite famille. Mon rôle consiste à faire connaitre la Ronde Tahitienne, en Europe, en France… Faire connaître l’événement, que moi-même, je ne connaissais pas avant d’en être le parrain.

Vous avez roulé jusqu’à Tiarei. Qu’avez-vous pensé de l’état de la route ?

Honnêtement, j’ai été agréablement surpris. Je sais que le président du VCT a fait le nécessaire auprès des instances du Pays pour que la route soit refaite. Elle est tout à fait propice à une course cycliste. Dans ma carrière, j’ai fait quelques courses où la route était en bien plus mauvais état.

Quel est votre avis sur le niveau des coureurs du fenua ?

Déjà, ça fait quelques mois que j’ai arrêté. Je n’ai pas la même condition qu’il y a quelques mois. Je ne permettrai pas de juger. En revanche, j’ai vu des petits jeunes qui ont une bonne condition sur le vélo qui ont l’air d’avoir le mental. Ces jeunes ont beaucoup de mérite d’être passionné de cyclisme à Tahiti.

Selon vous, il faut aller en France pour se perfectionner ?

Je sais les sacrifices que cela représente pour un coureur de Tahiti de partir en France métropolitaine. J’ai moi-même grandi en Martinique. La distance est moindre mais il a fallu que je quitte ma mère et mon foyer pour aller faire sport-études et essayer de progresser. C’est vraiment des sacrifices très compliqués…

Quelles sont vos impressions sur le fenua ?

Que des bonnes impressions… L’accueil des gens, vraiment les gens sont formidables, très gentils. C’est un plaisir d’être ici.

Avons-nous une chance de vous revoir l’année prochaine ?

Il y a toujours une chance quand on se sent bien quelque part.
 

infos coronavirus