samedi 21 mai 2022
A VOIR

|

Vidéo – Tahiti bien représentée lors d’une compétition de crossfit à Miami

Publié le

Publié le 27/01/2019 à 10:35 - Mise à jour le 24/06/2019 à 15:51
Lecture 2 minutes

Au bout de trois ans de dure labeur, no trois aito ont pu accéder à un événement de grande envergure qui s’est tenu du 17 au 20 janvier dernier à Miami aux États-Unis  : le Wodapalooza Crossfit Festival. “C’est la première année qu’on arrive à accéder à cette prestigieuse compétition” explique Spyderline Galman de la salle crossfit Varua. C’est en catégorie team intermédiaire que se sont illustrés trois férus tahitiens du crossfit.

Une expérience enrichissante pour ces sportifs : “l’objectif, c’était de voir comment se déroulait une telle compétition. On a pu observer que rien n’était laissé au hasard, tout est bien millimétré… L’organisation est grandiose et on a pu se comparer à différents pays” poursuit Spyderline.

Sur les 60 équipes inscrites, l’équipe tahitienne s’est hissée à la 21e  place : “Dans notre catégorie, le niveau était assez élevé”. Nos aito avaient pourtant fait l’impasse sur une épreuve ratée qui les avaient relégués à la 57ème place : “On a loupé un exo car on était en train de s’échauffer. Cela nous a pénalisé. On aurait pu être dans le top 10” déclare Spyderline. “On ne comprend pas trop l’anglais, du coup ils nous appelaient pour l’épreuve, mais on avait pas compris. Surtout qu’ils ne prononcent pas bien le nom de notre team” précise Teremu Touatekina, de la salle crossfit Varua.

Mais ils se sont rattrapés dès le lendemain sur une série où ils sont arrivés premiers : “On était tellement motivés ! On a terminé 2 minutes avant tout le monde. Le public était en feu” commente Teremu.

Une honorable 21ème place qui force l’admiration et qui a forgé chez eux une envie de se surpasser et de se projeter d’ores et déjà pour la prochaine session Wodapalooza 2020 : “On souhaite refaire cette compétition. Mais cela est très coûteux. Et il faudrait y aller avec plusieurs équipes tahitiennes. Là, on devait se filmer nous-mêmes et il n’y avait pas trop d’encouragements” déclare Spyderline.
 

Rédaction web avec Davidson Bennett et Oriano Tefau

infos coronavirus