mardi 17 septembre 2019
A VOIR

|

Vidéo – Quand athlètes valides et à mobilité réduite se rencontrent

Publié le

Publié le 16/01/2019 à 11:07 - Mise à jour le 24/06/2019 à 15:51
Lecture 2 minutes

Six ateliers ont été proposés à plus de 350 sportifs en herbe. La mixité des intervenants était le leitmotiv de l’USSP, qui organisait la rencontre, mercredi matin à Fautaua. Mixité entre les élèves venant d’établissements éducatifs spécialisés, et ceux de collèges et lycées.
 
“Par contre, dans la population collège-lycée, il y a une grosse participation des élèves qui sont à besoins éducatifs particuliers, précise Thierry Rossi, le directeur adjoint de l’USSP. Ce sont des élèves qui sont dans les dispositifs Ulis et qui sont déjà en inclusion dans les établissements, en inclusion dans les cours dans les collèges et les lycées, et surtout en inclusion dans les cours d’EPS.”
 
Les élèves handicapés étaient visiblement très heureux de se dépenser et de s’amuser sans retenue, que cela soit en individuel ou par équipe. Comme Tevaite. “Je m’entraîne à jouer, et ça se passe très bien. Je suis ravie !”, se réjouit-elle après une partie de ping-pong.
 
Cette matinée n’aura pas été de tout repos, même pour les plus sportifs, car du côté des valides, pas question de jouer comme ça. Ils ont tous été mis en situation de handicap.
“Et c’est plus compliqué, confie Kevalani. Pour le tennis de table, on devait s’asseoir dans un fauteuil roulant.”
 
“On reste sur du jeu, on touche la balle, on joue contre un adversaire, poursuit Monsieur Sucet, l’un des professeurs d’EPS présents. Là, on a simplement adapté le terrain. On a enlevé des rebonds, mais ça reste du tennis de table. Quand on joue en handisport, de toute façon, on joue en fauteuil, la balle doit toujours sortir par le fond de la table.”
 
Pour les jeunes touchés par un handicap plus lourd, le boccia, sorte de jeu de pétanque adapté, était proposé. D’autres disciplines comme le kin-ball ont fait leur apparition au sein de la Fédération des sports adaptés et handisports. On retrouve aussi des épreuves de lancers assimilés à l’athlétisme et des sports de combat.
 

Rédaction web avec Davidson Bennett et Oriano Tefau

DOSSIERS DE LA REDACTION

Le drame des violences conjugales en Polynésie française

La secrétaire d’État Marlène Schiappa a annoncé mettre en place un Grenelle spécifique aux territoires d’outre-mer le 25 novembre. Quel est le constat de cette violence en Polynésie et quelles sont les aides dont bénéficient les victimes ?

Ligue 1 Football : le point sur les grands changements avant la reprise

En football, après 2 longs mois d’arrêt, les footballeurs de ligue 1 reprennent petit à petit le chemin des terrains. L’occasion pour nous de faire le point sur les grands chantiers de l’intersaison avec en ligne de mire le mercato hivernal.

Les dangers des réseaux sociaux

Internet et les réseaux sociaux sont-ils des pièges dont les premières victimes sont les adolescents ? La question est plus que jamais d’actualité. En Polynésie, on n’échappe pas à l’utilisation intensive du Web qui peut parfois mener à des dérives. Pour éviter les pièges, la gendarmerie met régulièrement en place des actions. Les professionnels de santé se sont aussi saisis de cette problématique.

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

vidéos populaires

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV