mercredi 21 août 2019
A VOIR

|

Vidéo – Quand athlètes valides et à mobilité réduite se rencontrent

Publié le

Publié le 16/01/2019 à 11:07 - Mise à jour le 24/06/2019 à 15:51
Lecture 2 minutes

Six ateliers ont été proposés à plus de 350 sportifs en herbe. La mixité des intervenants était le leitmotiv de l’USSP, qui organisait la rencontre, mercredi matin à Fautaua. Mixité entre les élèves venant d’établissements éducatifs spécialisés, et ceux de collèges et lycées.
 
“Par contre, dans la population collège-lycée, il y a une grosse participation des élèves qui sont à besoins éducatifs particuliers, précise Thierry Rossi, le directeur adjoint de l’USSP. Ce sont des élèves qui sont dans les dispositifs Ulis et qui sont déjà en inclusion dans les établissements, en inclusion dans les cours dans les collèges et les lycées, et surtout en inclusion dans les cours d’EPS.”
 
Les élèves handicapés étaient visiblement très heureux de se dépenser et de s’amuser sans retenue, que cela soit en individuel ou par équipe. Comme Tevaite. “Je m’entraîne à jouer, et ça se passe très bien. Je suis ravie !”, se réjouit-elle après une partie de ping-pong.
 
Cette matinée n’aura pas été de tout repos, même pour les plus sportifs, car du côté des valides, pas question de jouer comme ça. Ils ont tous été mis en situation de handicap.
“Et c’est plus compliqué, confie Kevalani. Pour le tennis de table, on devait s’asseoir dans un fauteuil roulant.”
 
“On reste sur du jeu, on touche la balle, on joue contre un adversaire, poursuit Monsieur Sucet, l’un des professeurs d’EPS présents. Là, on a simplement adapté le terrain. On a enlevé des rebonds, mais ça reste du tennis de table. Quand on joue en handisport, de toute façon, on joue en fauteuil, la balle doit toujours sortir par le fond de la table.”
 
Pour les jeunes touchés par un handicap plus lourd, le boccia, sorte de jeu de pétanque adapté, était proposé. D’autres disciplines comme le kin-ball ont fait leur apparition au sein de la Fédération des sports adaptés et handisports. On retrouve aussi des épreuves de lancers assimilés à l’athlétisme et des sports de combat.
 

Rédaction web avec Davidson Bennett et Oriano Tefau

Laissez un commentaire

épidémie de dengue

DOSSIERS DE LA REDACTION

Le recyclage des déchets numériques en Polynésie

Comment recycler vos déchets électriques et électroniques ? Que deviennent-ils ? Qui finance les collectes ? Autant de questions essentielles pour notre environnement. Depuis le mois de juin, des opérations menées par Fenua Ma ont permis de récolter près de 30 tonnes de déchets auprès des particuliers. Un défi à relever pour la planète, mais qui n’est pas facile à mener.

Animaux errants, divagants… que font les communes pour endiguer le problème ?

Les animaux errants incarnent un souci permanent pour les Tavana à la recherche de solutions. À Bora Bora, une vaste campagne de stérilisation a été lancée en 2016, et cette année, l’île s’est aussi dotée d’un chenil géré par l’association "Bora Bora animara".

Dossier : tout sur l’allocation de rentrée scolaire

20 000 foyers ont reçu depuis jeudi dernier l’Allocation de rentrée scolaire (ARS) versée par la CPS. Cette aide financière est souvent indispensable pour les ménages les plus modestes. 35000 enfants de 2 à 21 ans vont pouvoir toucher entre 5000 et 24000 Fcfp pour acheter des fournitures scolaires. A qui s’adresse l’ARS ? A quel montant peut-on prétendre ? Réponses dans notre dossier :

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email :