samedi 27 février 2021
A VOIR

|

Vidéo – Les rugbymen tahitiens confrontés à l’ovalie métropolitaine

Publié le

Publié le 07/07/2018 à 9:12 - Mise à jour le 24/06/2019 à 15:53
Lecture 2 minutes

C’est leur dernière partie pour la cinquième place et on peut dire que les Tahitiens mouillent le maillot. Sur cinq matchs ils en gagnent trois, un match nul et une défaite. A 44 ans, l’entraineur Teave Orbek est aussi sur le terrain, l’expérience parisienne est une belle découverte.
 
« Nous avons fait connaissance avec un rugby français, qui est différent du nôtre, et nous avons rencontré les Congolais qui jouent bien aussi comme les autres équipes étrangères qui ont une circulation de balle assez fluide. Nous, nous sommes tiraillés entre le système anglo-saxon et français ».
 
Un entrainement rigoureux sous la chaleur et quelques bobos… heureusement le soigneur est là pour réconforter les joueurs. « On pensait que la France allait nous apporter un peu de fraîcheur salutaire, et on tombe sur une grosse chaleur car le thermomètre monte jusqu’à 35 ou 37°. Après, l’air est plus sec, et nous on est habitués à un air un peu plus humide et physiologiquement, au niveau de la récupération cela a été un peu plus long. » explique  Stéphane Allegre
 
Mais quand la victoire est au rendez-vous, l’instinct tahitien reprend vite le dessus. Même pour Kaena Timo, qui évolue depuis six ans à Châteauroux. Bien sûr, son pays lui manque et revoir ses copains lui fait du bien. « La première année, c’était difficile, voire très difficile, mais après, cela a été. Je me suis bien adapté à la vie métropolitaine. »
  
Les joueurs rentrent mercredi à Tahiti et comme ils le disent, il leur reste deux jours pour visiter la Tour Eiffel !
 

Rédaction web avec Christian Bonardel

infos coronavirus