mardi 11 mai 2021
A VOIR

|

Vidéo – La Papara Pro 2018 est lancée

Publié le

Publié le 11/03/2018 à 16:28 - Mise à jour le 24/06/2019 à 15:54
Lecture 2 minutes

7h00 : les premières séries sont lancées pour les juniors. Dans cette catégorie vingt-neuf athlètes veulent décrocher le saint – Graal. Parmi eux, 8 Tahitiens et 18 Hawaiiens. Des conditions de surf mitigées avec des vagues d’1m à 1m50 mais aussi un courant fort et un vent on-shore rendant la tâche difficile à nos représentants. Seuls Warren Pecket, Emeio Czermak et Kaulii Vaast se qualifient dès le premier tour. « Les conditions sont très difficiles et molles. Je me suis placé à droite et j’ai essayé de prendre celles qui allaient creuser un peu plus. J’ai bien réussi ma stratégie, je pense. (…) Ils étaient tous super forts. Il y a deux bons Hawaiiens et un Tahitien qui fait des compet’ avec moi (…) C’est stressant », confie Kaulii.  

Haumana Ateni a surfé seul face à trois Hawaiiens. Il parvient à se classer 3e de sa série. Même résultat pour Tamahei Temu de Huahine plus habitué aux vagues de récif :  « Ma série était dure. Je n’ai pas eu de bonnes vagues (…) Mon placement n’était pas bon. (…) Je viens de Huahine ». 

En fin d’après-midi, 2 Tahitiens se qualifient pour les demi-finales : Emeio Czermak et Kaulii Vaast.

Mardi, place aux juniors filles. 4 surfeuses locales défendront les couleurs de la Polynésie. Parmi elles, Heimiti Fierro, la sœur cadette de la championne du monde junior en 2017, Vahine Fierro.

Michel Bourez, s’est quant à lui illustré dimanche sur la Goldcoast en Australie. Il a remporté sa série au round 2. Il accède donc directement au round 3.

Rédaction web avec Brandy Tevero et Oriano Tefau

Kaulii Vaast

infos coronavirus