dimanche 28 février 2021
A VOIR

|

Vidéo – Henri Burns, médaille d’or de Ju-Jitsu à l’Open de Paris

Publié le

Publié le 24/11/2017 à 14:10 - Mise à jour le 24/06/2019 à 15:54
Lecture 2 minutes

Pas de quoi faire peur à notre athlète qui concourt dans la catégorie des 100 kilos et moins, ceinture violette. Pour la petite histoire, Henri pèse 99 kilos, mais il a dû faire un régime express de deux kilos la nuit précédant la rencontre car il risquait de ne pas pouvoir concourir.

Il monte sur la première marche, la plus haute et à la clé, la médaille d’or.
Henri Burns est fier, heureux et soulagé, après deux combats particulièrement éprouvants, il réussit à imposer son jeu et remporte la première manche de ce championnat. Et pour y arriver, il ne sous-estime jamais ses adversaires :  » je sais qu’ils sont très forts et je me donne à fond sur les tatamis »
  
La spécialité d’Henri Burns, c’est d’aller chercher la soumission chez l’adversaire. C’est un peu comme le K.O. en boxe, mais pour cette première journée, Henri l’a emporté aux points marqués.

L’autre particularité du Ju-Jitsu, c’est qu’il se pratique avec et sans Gi (ndlr: le kimono). Le Gi peut-être utilisé pour attraper l’adversaire et faire des prises. Alors qu’en « No Gi », il faut attraper directement les membres de l’autre combattant. Cette première journée était consacrée aux compétitions en « Gi », Henri Burns tentera de décrocher deux autres médailles, mais cette fois en « No Gi » lors de la seconde journée de compétition.

Henri Burns parcourt le monde pour pratiquer les arts martiaux. Après l’Open de Paris, il s’envolera pour Dubaï pour 15 jours d’entraînement… Il reviendra le 16 décembre à Lyon cette fois-ci pour un combat de K-One.

 

Henri BURNS, Médaille d’or

Rédaction Web avec Christian Bonardel

 

infos coronavirus