dimanche 25 août 2019
A VOIR

|

Vidéo – Camille Lacourt à Tahiti : “Amusez-vous, que ce soit en eau libre ou dans un bassin”

Publié le

Publié le 30/11/2018 à 9:52 - Mise à jour le 24/06/2019 à 15:51
Lecture 3 minutes

Vous étiez déjà là pour la première édition, c’est signe que le Pays vous plaît ?
“J’adore cette île, j’adore l’ambiance qu’il y a, j’adore les Tahitiens, leur simplicité, leur gentillesse… Et le paysage est juste extraordinaire. Donc je suis ravi d’être là et de promouvoir la natation encore une fois.”

La première édition était très axée sur la performance, là, beaucoup d’animations culturelles son prévues. Lundi, vous allez faire de la pêche au caillou, c’est une découverte pour vous ?
“On avait déjà fait pas mal d’animations culturelles la dernière fois. On avait eu la chance de pouvoir aller sur les hauteurs voir des temples. Mais n’on avait pas fait de pêche au caillou. Ce sera effectivement une première. Je suis curieux d’apprendre tout ça.”

La semaine prochaine, vous allez participer à des courses avec le grand public, avec les scolaires et avec des jeunes nageurs. En tant que champion, qu’est-ce que vous souhaitez transmettre aux jeunes qui vous regardent avec admiration ?
“Si j’ai une seule chose à transmettre, c’est de prendre du plaisir. La natation est avant tout un sport, et pour faire du sport il faut prendre du plaisir. Amusez-vous, que ce soit en eau libre ou dans un bassin. Éclatez-vous, et la natation pour ça, est vraiment géniale.”

>>> Lire aussi : Tahiti Swimming Experience : 3 jours de culture, 3 jours de sport

On parle souvent de la natation comme un sport ingrat : il faut faire des longueurs, compter les carreaux… Vous voulez aussi partager le côté positif de ce sport, tout ce qu’il vous a apporté de bon, et cet esprit d’équipe qui persiste malgré l’individualité de cette discipline ?
“C’est sûr que de l’extérieur, on dirait vraiment que c’est horrible, invivable… Mais en réalité, ce n’est pas du tout ça. C’est une aventure humaine extraordinaire. C’est une cohésion autour d’ambitions, d’entraînements… Je suis tombé amoureux de cet état d’esprit et aujourd’hui, j’ai envie de le transmettre au maximum.”

Quand vous étiez jeune nageur, vous aviez des idoles ? Vous espériez quoi d’eux ?
“Peut-être pas des idoles, mais des exemples, oui. J’espérais qu’ils soient cool. Je n’ai pas envie de voir des gens super fermés parce qu’ils ont un palmarès. Je suis plus attaché à la personne. Quand j’étais petit, j’ai eu la chance de voir Alexander Popov qui était à l’époque la légende de la natation. Il nous demandait de venir l’aider pour faire des exercices. Et ça, quand on a une dizaine d’années, c’est juste magique. Quand j’ai réussi à être pas trop mauvais, je me suis que j’allais garder le même état d’esprit et que je voulais qu’un jour des gens disent la même chose de moi.”

Cette édition est axée sur la nage en eau libre, autrement dit, dans le lagon et en haute mer contrairement à la natation en bassin. Ce n’est pas vraiment votre spécialité la longue distance, mais c’est une discipline qui prend de plus en plus d’ampleur, surtout ici en Polynésie où nous manquons d’infrastructures et où nous avons des lagons magnifiques. Selon vous, c’est une discipline qui devrait être autant médiatisée que la natation en bassin ?
“La médiatisation de la natation en eau libre est récente, donc il va falloir encore un peu de temps. C’est un peu comme le cyclisme sur piste et le cyclisme sur route. C’est très intéressant à regarder, il manque encore de la technologie pour suivre car il faut être intelligent durant la course tellement elle dure longtemps. C’est énormément de stratégie mais c’est vraiment plaisant et c’est un sport tellement difficile qu’on est obligé de rester bouche bée et en admiration devant ces courses. Mais ça va venir parce qu’il y a des images somptueuses à Tahiti.”

La deuxième édition de la Tahiti Swimming Experience sera cette année tournée vers la natation en eau libre. L’événement s’étalera sur six jours : trois journées sportives, animées par des compétitions de natation, et trois journées culturelles. L’objectif de l’événement est de faire la promotion de la natation, en particulier en eau libre, et de promouvoir le sport santé et le sport tourisme.
 

Rédaction web avec Tamara Sentis

Laissez un commentaire

épidémie de dengue

DOSSIERS DE LA REDACTION

Économie : l’embellie se confirme en Polynésie

Au volet économie, la reprise de l’activité se confirme ! L’IEOM, l’AFD et l’ISPF ont présenté mercredi les comptes économiques rapides 2018 de la Polynésie. Ils révèlent un Produit intérieur brut en progression de 2,5 %. Les principaux moteurs de cette croissance sont la consommation des ménages, les exportations et les investissements. Les détails dans ce dossier :

Le recyclage des déchets numériques en Polynésie

Comment recycler vos déchets électriques et électroniques ? Que deviennent-ils ? Qui finance les collectes ? Autant de questions essentielles pour notre environnement. Depuis le mois de juin, des opérations menées par Fenua Ma ont permis de récolter près de 30 tonnes de déchets auprès des particuliers. Un défi à relever pour la planète, mais qui n’est pas facile à mener.

Animaux errants, divagants… que font les communes pour endiguer le problème ?

Les animaux errants incarnent un souci permanent pour les Tavana à la recherche de solutions. À Bora Bora, une vaste campagne de stérilisation a été lancée en 2016, et cette année, l’île s’est aussi dotée d’un chenil géré par l’association "Bora Bora animara".

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

vidéos populaires

Super Aito : Steeve Teihotaata compte bien conserver son...

Ce samedi sur Tahiti Nui Télévision, vous pourrez suivre en direct le Super aito 2019. Plus de 160 rameurs sont attendus pour la "course V1" de l’année. Parmi eux, le champion en titre Steeve Teihotaata :

Comment lutter contre les “fake news” ?

Si les fausses informations circulaient déjà bien avant l’avènement des réseaux sociaux, depuis leur arrivée, on ne compte plus le nombre d’intox. Véritable fléau, les "fake news" font hélas partie du quotidien des internautes.

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV