lundi 8 mars 2021
A VOIR

|

Vidéo – Anne Caroline Graffe mise tout sur la jeune garde du taekwondo polynésien

Publié le

Publié le 04/08/2018 à 11:13 - Mise à jour le 24/06/2019 à 15:53
Lecture 2 minutes

Pour Anne Caroline Graffe,  « Il y a un vrai talent en Polynésie concernant les sports de combat. Et le taekwondo n’échappe pas à la règle. Quand on regarde ce que les Tahitiens sont capables de produire, c’est super encourageant. »

Pour la championne, « Il y a une nouvelle vague. Moi je fais partie de la génération qui va s’arrêter dans quelques années et là, je remarque que cela monte en puissance chez les plus jeunes ».

Dans un rôle d’encadrement depuis les débuts de la compétition, elle se déclare contente d’apporter aux jeunes compétiteurs, « un petit peu d’expérience en tant que coach. Au niveau technique, les entraîneurs ont fait un super boulot. Je suis juste là pour rassurer les jeunes et leur apporter mes connaissances sur le déroulement d’une compétition. »

Reconnaissant que certains jeunes viennent la consulter pour qu’elle leur fasse part de son expérience, elle estime que les conseils qu’elle leur donne sont les mêmes que ceux que leur coach respectif leur assène. Mais venant de sa part, ils ont plus d’impact.  Rançon de la gloire.

Avoir une compétition internationale de cet acabit à Tahiti est une opportunité certaine pour les jeunes combattants. D’autant qu’ils peuvent accumuler des points pour le classement mondial. « Du fait de notre éloignement, on a accès difficilement à des compétitions internationales. Ce qui se passe en ce moment, les Océania, c’est un rêve. Aller chercher 40 points chez nous, c’est énorme ».

Prochain objectif pour notre championne, les Jeux de Tokyo en 2020.
 
L’intégralité de l’interview en vidéo.

infos coronavirus

Premiers cas de covid en Nouvelle-Calédonie

Jusqu'à présent, la Nouvelle-Calédonie et Wallis-et-Futuna figuraient au rang des rares territoires Covid-free de la planète, grâce notamment à des quatorzaines obligatoires dans des...

Premier cas local de Covid-19 à Wallis et Futuna

"Il s'agit d'une personne qui était sortie de quatorzaine il y a plusieurs semaines après un test négatif. Cette personne a consulté...