jeudi 16 septembre 2021
A VOIR

|

Va’a : les championnats de vitesse annulés

Publié le

Coup de froid pour le monde du va’a. Les travaux de climatisation de l’hôpital empêchent l’organisation des championnats de Tahiti et de Polynésie de vitesse V1 et V6 prévus au mois de mai. Le chantier du SWAC entamé dans la baie du Taaone contrarie le bon déroulement de la compétition. Cependant la fédération tahitienne de va’a reste confiante. Les autres grandes courses prévue à Pirae sont maintenues au calendrier.

Publié le 13/04/2021 à 17:47 - Mise à jour le 13/04/2021 à 17:50
Lecture < 1 min.

Coup de froid pour le monde du va’a. Les travaux de climatisation de l’hôpital empêchent l’organisation des championnats de Tahiti et de Polynésie de vitesse V1 et V6 prévus au mois de mai. Le chantier du SWAC entamé dans la baie du Taaone contrarie le bon déroulement de la compétition. Cependant la fédération tahitienne de va’a reste confiante. Les autres grandes courses prévue à Pirae sont maintenues au calendrier.

Positionné à la sortie de la passe de la baie de Taaone, un navire spécialisé pour les travaux sous-marins doit tracter et installer dans les fonds les 3.8 km de tuyau du Swac, toujours en stockage à la presqu’île. Le chantier devrait durer jusqu’à fin mai. Conséquence : le site ne peut pas accueillir les championnats de Tahiti de vitesse V1 et V6, prévu le 8 et 13 mai.

Même sort pour les courses marathon et vitesse du championnat de Polynésie du 22 au 24 mai. La fédération tahitienne de va’a annule purement et simplement ces rendez-vous, faute de pouvoir les reporter à une date ultérieure. Car selon le vice-président de la fédération tahitienne de va’a, Alfred Mata, le calendrier fédéral est déjà bien plein.

Pour des raisons techniques et financières, les courses ne peuvent pas être non plus déplacées sur un autre site. Seule la baie de Taaone dispose d’un plan d’eau cadastré avec des corps morts installés pour les couloirs de course de vitesse.

Une mauvaise nouvelle pour les rameurs les plus motivés, notamment dans les jeunes catégories. Tetia Tehei, entraineur du club Heiva Ho’a, préparaient ses aito minimes et cadets pour la course marathon du championnat de Polynésie.

“Mes jeunes ont fait le championnat de Tahiti et on a vu un peu le niveau. On s’est préparé pour le championnat de Polynésie alors, si on annule aussi le marathon, c’est une grande déception pour ces jeunes-là”, a confié Tetia Tehei.

Du côté de la fédération, on reste aussi optimiste. D’autres grands rendez vous sont maintenus au calendrier 2021. Les voyants sont au vert pour rassasier les rameurs, comme la Vodafone Channel Race prévue le 19 juin.

Rédigé par

infos coronavirus