samedi 30 mai 2020
A VOIR

|

Va ‘a : 6 rameurs sélectionnés pour le mondial en V1

Publié le

Publié le 16/04/2017 à 14:10 - Mise à jour le 24/06/2019 à 15:57
Lecture 2 minutes

Après les sélectives de V6 samedi dernier, les rameurs en V1 se sont départagés ce lundi matin sur les eaux de Pirae. Sur la ligne départ, 150 athlètes se sont élancés pour deux boucles de circuit de 8 kilomètres, avec au total, 16 kilomètres dans les bras en fin de course. 

Malgré un départ difficile, Kevin Céran-Jérusalémy se qualifie le premier en seulement 1h33 et 8 secondes. « J’étais très moyen au départ mais je suis revenu à la sortie de la passe et j’ai profité des petites vaguelettes. Je pense que c’est ça qui a fait la différence », explique le sociétaire de Shell va’a dans la catégorie sénior homme . 

Chez les juniors, c’est Revi Ton Sing qui remporte sa place pour le mondial avec un temps d’1h33 et 45 secondes. « C’est un honneur de représenter Tahiti ! En plus ça se passe chez nous !  Il ne faut pas rater ce rendez-vous », se réjouit-il.

Quant au vainqueur dans la catégorie vétéran homme, c’est Chevalier Hikutini qui s’impose face à ses adversaires. « Je me focalise sur la compétition depuis le début du mois de janvier. J’ai encore des petites choses à affiner avant d’être au top », avoue le sportif à l’arrivée. 

Concernant les sportives, ce sont Tutia Tetuaapua en juniors, Hinatea Bernardino en sénior et Marguerite Teamaiana en vétéran qui représenteront Tahiti pour les championnats du monde. 

​Sélection pour les championnats du monde marathon 2017

V 6 
Junior fille : Heiva a hoe
Junior garçon : District Bora Bora
Sénior dame : Teva
Sénior homme : Shell B
Vétéran dame : Ruahatu
Sénior homme : Fare Ara

V1
Junior fille : Tutia Tetuaapua
Junior garçon : Revi Ton Sing
Sénior dame : Hinatea Bernardino
Sénior homme : Kévin Céran-Jérusalémy
Vétéran dame : Marguerite Temaiana
Sénior homme : Chevalier Hikutini
 

Rédaction web avec Oriano Tefau et Thierry Teamo 

infos coronavirus

Sur les traces de l’empreinte carbone

L’empreinte carbone, on en parle beaucoup, mais de quoi s’agit-il exactement ? Un Polynésien émet en moyenne 3,8 tonnes de CO2 par an. Une empreinte en dessous de la moyenne nationale, mais qui ne vise pour l’instant que nos émissions directes. C’est-à-dire, sans tenir compte de l’acheminement des énergies fossiles. Or, loin de tout, la Polynésie affiche une très forte consommation d’hydrocarbures, notamment pour le transport terrestre, principal émetteur de gaz à effet de serre.

Taxer le sucre est-il efficace ?

Sodas, sirops, confitures, gelées et autres biscuits : plus aucun produit sucré n’échappe à la "taxe de consommation pour la prévention" sur le sucre. Même pas les importateurs, contraints de la répercuter sur les prix de vente. Applicable depuis le 1er janvier sur les jus de fruits et légumes avec sucres ajoutés, ou édulcorants de synthèse, cette taxe entend ainsi ratisser plus large. Mais pour l’association des diététiciens de Polynésie française, elle ne suffira pas à faire reculer l’obésité.

Coronavirus : le CHPF prêt à faire face

Il ne circule pas sur le territoire, mais les acteurs de santé se tiennent prêt à le recevoir. Rodé à l’exercice des épidémies, le CHPF nous a ouvert ses portes. Quel est le circuit pour un éventuel cas suspect et comment le patient est-il pris en charge si la contamination est confirmée ?

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

Nucléaire : le Sénat vote la suppression de la...

Dans la nuit de vendredi à samedi en métropole, le Sénat a voté la suppression de l’article qui étendait à toutes qui étendait à toutes les demandes d’indemnisation des victimes du nucléaires, l’application du seuil d’1 millisievert. Une décision surprenante car les sénateurs avaient déjà voté pour l’application de ces nouvelles règles début mars.

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV