samedi 22 janvier 2022
A VOIR

|

Communiqué

Une nouvelle salle de basket-ball à Arue

Publié le

COMMUNIQUÉ - La salle de basket-ball "Michel Lextreyt" du club omnisport Fei-Pi 1923 à Arue a été inaugurée vendredi 3 décembre 2021.

Publié le 07/12/2021 à 9:59 - Mise à jour le 07/12/2021 à 10:01
Lecture 2 minutes

COMMUNIQUÉ - La salle de basket-ball "Michel Lextreyt" du club omnisport Fei-Pi 1923 à Arue a été inaugurée vendredi 3 décembre 2021.

Dix mois de travaux ont été nécessaires pour la réhabilitation de cet équipement sportif phare du basket-ball polynésien, qui accueille depuis de nombreuses années le championnat, la coupe de Tahiti ou les play-offs ainsi que les entraînements des sélections tahitiennes jeunes et seniors.

Cette réhabilitation importante, soutenue financièrement par l’État au travers des crédits de l’Agence nationale du Sport (ANS), a permis la remise aux normes fédérales de l’éclairage, ainsi que l’installation de tribunes permettant d’accueillir près de 290 spectateurs dont des personnes à mobilité réduite grâce à un accès aménagé. Ces travaux offriront aux 405 licenciés de basket-ball une plus grande amplitude horaire de pratique sportive ainsi que des conditions optimales d’accueil et de sécurité à leurs supporters.

Ce vendredi 3 novembre, Guy Fitzer, administrateur des îles du Vent et des îles Sous-le-Vent, a inauguré, aux côtés du ministre chargé des sports, Heremoana Maamaatuaiahutapu, du directeur de l’Institut de la Jeunesse et des Sports de la Polynésie, Ariitea Bernadino, et du président du club bâtisseur Fei-Pi 1923, Teva Bernadino, la salle de basket-ball “Michel Lextreyt” à Arue. (Crédit photo : haut-commissariat de la République en Polynésie française)

L’administrateur des îles du Vent et des îles Sous-le-Vent s’est félicité du concours conjoint de l’État et du Pays, sur cette opération d’investissement, qui a abouti à la prise en charge à 100% de la dépense subventionnable soit 16 989 894 Fcfp, l’État ayant financé 80% (par l’ANS) et le Pays 20%.

Cette complémentarité financière permet, en vue des Jeux du Pacifique de 2027, d’accompagner au mieux les porteurs de projets visant l’amélioration des conditions de préparation des sportifs.

Guy Fitzer rappelle que depuis deux ans, l’État a fait, des clubs bâtisseurs les bénéficiaires prioritaires des crédits d’investissement de l’ANS, du fait du patrimoine sportif conséquent qu’ils détiennent sur le territoire.

infos coronavirus