mardi 18 janvier 2022
A VOIR

|

Une formation pour les accompagnateurs de randonnée en VTT

Publié le

L’institut de la jeunesse et du sport vient de mettre en place une formation d’accompagnateur de randonnée en Vélo Tout Terrain. Un stage qui permettra aux professionnels, guides et moniteurs de VTT, d'encadrer toutes sortes d’excursions à vélo. La formation s'étend sur 6 semaines, entre théorie et exercices en plein air.

Publié le 05/12/2021 à 15:08 - Mise à jour le 06/12/2021 à 10:51
Lecture 2 minutes

L’institut de la jeunesse et du sport vient de mettre en place une formation d’accompagnateur de randonnée en Vélo Tout Terrain. Un stage qui permettra aux professionnels, guides et moniteurs de VTT, d'encadrer toutes sortes d’excursions à vélo. La formation s'étend sur 6 semaines, entre théorie et exercices en plein air.

La descente en vitesse, le freinage ou encore le franchissement d’obstacle, autant d’aspects techniques qu’il faut pouvoir acquérir. Objectif du jour pour les professionnels qui suivent la formation : maitriser les rudiments du VTT pour savoir gérer une descente.

Au terme de la formation, les treize stagiaires devront être capables d’encadrer un groupe de personne, tous niveaux confondus, et en toute sécurité lors d’une randonnée à vélo. Au bout de 6 semaines, ils passeront l’examen pour décrocher leur diplôme professionnel : “ils auront une épreuve d’encadrement pédagogique où ils auront une randonnée à conduire avec un public réel”, détaille Nicolas Genthon, formateur aux métiers du sports. “Ils auront une épreuve sur les connaissances réglementaires et liées à la sécurité et une épreuve sur la mécanique et l’entretien, parce que ça fait partie du métier, ils l’ont dans leur formation – casser une chaîne ou avoir une crevaison pendant qu’on roule, c’est classique -, et une épreuve de secours en cas d’accident”.

Les stagiaires doivent aussi apprendre à gérer les problèmes mécaniques (crédit photo : Tahiti Nui Télévision)

Comme la plupart des stagiaires, Hilsen Rupea travaille dans le secteur touristique. Il accompagne du public et loue des VAE à Raiatea. Cette formation est très importante pour lui. Elle lui permet de maitriser l’activité dans toute sa variété et d’approfondir ses connaissances : “moi, j’ai de base une formation d’accompagnement, mais pas spécifique en vélo. Donc là, ça nous permet d’avoir une formation spécifique, que ce soit mécanique, sécurité, une formation plus approfondie”.

Car pour pouvoir exercer dans le secteur du sport en Polynésie, “on est obligé d’avoir un diplôme professionnel qui permette l’encadrement de l’activité et de garantir la sécurité”, précise Nicolas Genthon.

Le franchissement d’obstacle, une des compétences à maîtriser pour sortir diplômé (crédit photo : Tahiti Nui Télévision)

Quelques jours après, première mise en situation pour ces stagiaires : ils doivent gérer un groupe d’enfant et leur apprendre les fondamentaux pour rouler en toute sécurité. Face à un jeune public, il faut savoir adapter la méthode d’apprentissage.

Il faut adapter sa pédagogie à tout type de public, dont les jeunes vététistes (crédit photo : Tahiti Nui Télévision)

Dans deux semaines, les treize stagiaires passeront leur évaluation. Même mode opératoire : ils devront conduire une randonnée en toute sécurité.

infos coronavirus