mardi 9 mars 2021
A VOIR

|

Un vent de rébellion, à l’AS Pirae

Publié le

Publié le 09/10/2015 à 10:00 - Mise à jour le 27/06/2019 à 11:07
Lecture 3 minutes

Les joueurs de football de la prestigieuse équipe orange, parmi les favorites de la ligue 1 Vini, ont boycotté l’entrée sur le terrain, ce vendredi soir, lors de leur rencontre avec Central, pour dénoncer les pratiques au sein de leur association sportive. Ils ont découvert que l’argent des pubs et des sponsors avait disparu… et n’excluent pas de résoudre l’affaire par voie judiciaire. 

Ils accusent l’ancien président du club, Pierre Kautai, de ne pas avoir respecté les résultats de l’Assemblée générale de la semaine dernière, qui le destituait au profit de Heimana Salem. Jeudi soir, Pierre Kautai aurait tenté un coup de force selon les joueurs.
« On ne comprend pas ce qu’il se passe au sein de l’AS Pirae. Aujourd’hui, on se retrouve avec deux présidents : un qui a été élu la semaine dernière, un deuxième qui a été élu hier soir… pour nous, notre président a été élu la semaine dernière.  » explique Naea Bennett, capitaine de l’équipe, et figure des Tiki Toa.
 
Hier, l’équipe de l’AS Pirae est donc entrée sur le terrain avec 1 minute de décalage  par rapport à Central.
 » C’est une première ici en Polynésie depuis que je suis dans le football, je n’ai jamais eu écho que les joueurs peuvent boycotter le match. Ils nous ont demandé s’ils pouvaient entrer au moins une minute après l’entrée de l’équipe de Central sport. On n’était pas contre mais il ne fallait pas trop tarder non plus (…) Ils nous disaient qu’ils voulaient marquer le coup par rapport aux élections qui se sont passées hier à la mairie de Pirae pour le renouvellement de leur bureau. « , indique Charles Ariiotima, directeur des compétitions à la FTF.

 » C’était une façon pour nous de dire notre ras le bol par rapport à une situation qui dure depuis plus d’un an. On a affaire à un bureau executif qui est inexistant. Ce n’est pas que nous qui le disons (…) il y a des gens qui sont motivés, qui ont envie de travailler, qui ont envie de donner, qui l’ont déjà fait d’ailleurs.. et qui sont prets à reprendre les rennes. L’AG de la semaine dernière a voté, a décidé qu’on voulait ce candidat… Et on apprend que l’ancien président reconvoque une nouvelle AG, ne prend pas en considération ce qui a été fait à l’AG précédente… on en a ras le bol  » ajoute Naea Bennett.

Pour Marama Vahirua, également très peiné par cette affaire :  » On a fait un renouvellement de bureau hier soir, on avait des questions à poser, et on n’a pas eu le droit à la parole. Aujourd’hui, on est venu dans l’idée de marquer le coup. On a envie de se faire entendre (…) Nous on est arrivé, les Tiki toa aussi, donc forcement de la pub, des sponsors, des moyens financiers… et aujourd’hui, du jour au lendemain, on se retrouve avec plus rien. Alors nous, on s’est dit comment faire ? Parce-qu’on a un objectif c’est d’être champions et de jouer la O league tous les ans. C’est l’objectif de tous les clubs de Tahiti. Et aujourd’hui, on nous dit du jour au lendemain : on n’a plus rien et vous n’avez pas le droit à la parole. (…) On fait partie du même bateau, et on a l’impression qu’on n’a pas très envie de nous… ou qu’on a envie de nous sourds et muets… « .

Si aucun accord n’est trouvé certains joueurs envisagent de régler l’affaire par voie judiciaire…
Naea Bennett :  » Si l’ancien président conteste notre élection, qu’il porte l’affaire devant le tribunal ! Nous n’attendons que ça ! Que le tribunal tranche, et qu’il mette de l’ordre dans notre association.  »

Laure Philiber

Interview de Marama Vahirua

Interview de Naea Bennett, capitaine de l’équipe, et figure des Tiki Toa.

infos coronavirus

Premiers cas de covid en Nouvelle-Calédonie

Jusqu'à présent, la Nouvelle-Calédonie et Wallis-et-Futuna figuraient au rang des rares territoires Covid-free de la planète, grâce notamment à des quatorzaines obligatoires dans des...

Premier cas local de Covid-19 à Wallis et Futuna

"Il s'agit d'une personne qui était sortie de quatorzaine il y a plusieurs semaines après un test négatif. Cette personne a consulté...