mardi 19 janvier 2021
A VOIR

|

Un premier centre technique de surf à Papara

Publié le

Le président de la Polynésie française, Edouard Fritch, et le haut-commissaire de la République en Polynésie française, Dominique Sorain, ont inauguré ce jeudi matin un centre de formation technique de surf, situé à l’embouchure de la Taharuu à Papara. Un projet qui date d'environ 4 ans.

Publié le 22/08/2019 à 15:47 - Mise à jour le 23/08/2019 à 17:51
Lecture 3 minutes

Le président de la Polynésie française, Edouard Fritch, et le haut-commissaire de la République en Polynésie française, Dominique Sorain, ont inauguré ce jeudi matin un centre de formation technique de surf, situé à l’embouchure de la Taharuu à Papara. Un projet qui date d'environ 4 ans.

De nombreuses personnalités du gouvernement mais aussi du milieu sportif ont fait le déplacement sur le site de Taharuu à l’occasion de l’ouverture du centre technique du surf « Popoti ».

Posted by Direction Jeunesse et Sports on Thursday, August 22, 2019


« Taharuu, c’est le lieu du surf de Polynésie française, avec Papenoo sur la côte Est. Nous avons souhaité mieux encadrer l’activité ici, où se tient les compétitions et où les lycées viennent, en maintenant l’activité du beach soccer tout en développant des locaux qui puissent recevoir nos futurs surfeurs, leur donner des cours, leur apprendre comment agir sur l’eau, leur donner des consignes de sécurité… » a expliqué Edouard Fritch lors de l’inauguration du centre ce jeudi matin.

(Crédit photo : Présidence de la Polynésie française)
(Crédit photo : Présidence de la Polynésie française)

Conçu en concertation avec la fédération de surf et la commune de Papara, les travaux de ce centre de formation avaient débuté au premier semestre 2017. Le montant total de l’opération est de 145 770 000 Fcfp pour la construction, et de 6 millions de Fcfp pour les études, avec un financement de 80% du montant, hors taxes, par l’État, dans le cadre du Fonds Exceptionnel d’Investissement, le reste étant pris en charge par le Pays.

(Crédit photo : Présidence de la Polynésie française)

Ce centre permettra à tous les jeunes Polynésiens de se former à cette discipline dans les meilleures conditions possibles, avec pour objectif principal de professionnaliser cette pratique et faire ainsi émerger des talents qui pourront faire rayonner le Pays à travers les compétitions professionnelles internationales. La livraison de cet équipement  intervient à point nommé, puisqu’il constitue un support et un atout majeur dans la candidature de Tahiti aux Jeux Olympiques de 2024 dans cette discipline.

« La décision d’ouvrir ce centre date de 4 ans. Mais ces installations de Papara s’inscrivent malgré tout dans la volonté de la Fédération tahitienne de surf de continuer à préparer les jeunes à l’image de Bourez, Teriinatoofa… qui sont arrivés aujourd’hui au niveau international. (…) Même si les ai salués, je n’ai aucune relation avec les membres du comité olympique, je vais les laisser faire leur travail d’une façon indépendante sans les influer sur quoi que ce soit. C’est une mission spéciale, le gouvernement n’a rien à voir là-dedans » a précisé le président.

(Crédit photo : Présidence de la Polynésie française)
(Crédit photo : Présidence de la Polynésie française)

Enfin, un terrain de beach volley attenant permettra aussi de drainer vers le site tous les jeunes qui peuvent s’adonner à la pratique sportive.

infos coronavirus