samedi 12 juin 2021
A VOIR

|

Un arbitre tahitien en Russie !

Publié le

Publié le 28/03/2018 à 8:32 - Mise à jour le 24/06/2019 à 15:54
Lecture 2 minutes

Agé de 39 ans, Norbert Hauata, va participer à sa 2° coupe du monde de football de la FIFA. La liste officielle des arbitres de la FIFA a été divulguée cette nuit par l’organisation mondiale. L’arbitre de Moorea y figure aux cotés de 4 autres arbitres océaniens (2 Néo-Zélandais, 1 Néo-Calédonien, 1 Tongien). 

Voir la liste officielle sur le site de la FIFA / ou ci-dessous

Norbert fait partie de la liste des arbitres centraux, au même titre que le sociétaire de ligue 1, Clément Turpin, seul arbitre central de la métropole à être du voyage. C’est le deuxième mondial de l’homme en noir tahitien qui avait déjà vécu une expérience exceptionnelle au Brésil en 2014. Son interview en anglais sur le site de la FIFA pour l’occasion était empreinte d’émotion et de fierté.

Voir la Vidéo de la FIFA / Brésil 2014

Nouveau challenge pour les 36 arbitres et 63 arbitres assistants nommés pour Russie 2018 avec l’apparition de la vidéo.  Un séminaire aura lieu à Coverciano, au centre technique de la Fédération Italienne de Football, pour tous les arbitres officiellement désignés. Pendant deux semaines fin avril, ceux-ci seront répartis en deux groupes qui incluront également les candidats à la fonction d’arbitre assistant vidéo.

Reportage FIFA / Arbitrage Vidéo
 

Comment s’est fait le choix de la FIFA :

​Le choix du groupe final d’arbitres qui officieront en Russie a été effectué sur la base de leurs compétences, de leur personnalité, de la qualité de leur compréhension du football ainsi que de leur capacité à lire le jeu et appréhender les approches tactiques des équipes

Une fierté pour la Fédération Tahitienne de Football

Cette nomination de Norbert Hauata est une bonne nouvelle pour l’intéressé et pour la Fédération Tahitienne de Football. La FTF pourrait s’appuyer sur cette aventure pour susciter de nouvelles vocations chez les jeunes et ainsi préparer l’avenir des arbitres du Fenua, une fonction difficile où l’homme en noir est souvent décrié.

infos coronavirus