samedi 13 août 2022
A VOIR

|

Tu’aro Ma’ohi : ultime entrainement avant l’épreuve du lever du pierre

Publié le

Les épreuves du Tu'aro Ma'ohi 2022 démarrent ce samedi 16 juillet. Mardi, ils étaient une vingtaine à se retrouver au complexe Boris Leontief pour un ultime entrainement avant l’épreuve du lever de pierre. Une occasion unique pour se familiariser avec les pierres qui seront soulevées lors de la compétition.

Publié le 15/07/2022 à 12:15 - Mise à jour le 15/07/2022 à 12:15
Lecture 2 minutes

Les épreuves du Tu'aro Ma'ohi 2022 démarrent ce samedi 16 juillet. Mardi, ils étaient une vingtaine à se retrouver au complexe Boris Leontief pour un ultime entrainement avant l’épreuve du lever de pierre. Une occasion unique pour se familiariser avec les pierres qui seront soulevées lors de la compétition.


Une centaine d’athlètes sont attendus samedi pour participer aux épreuves de force des Tu’aro Ma’ohi. Le nombre de participants ne cesse d’augmenter, ce qui prouve que les sports traditionnels ont de plus en plus la côte au fenua, mais aussi chez les cousins du Pacifique. “Cela a beaucoup changé, depuis que les étrangers viennent pour le Heiva. Ils s’intéressent beaucoup à ce sport de force. Je pense qu’ils veulent aussi se mesurer aux Tahitiens” indique Eriatara Ratia, responsable de la section du lever de pierre.

Le lever de pierre trouve de plus en plus d’adeptes du côté des femmes : “Ce n’est pas parce que ce n’est pas un sport de femmes qu’elles ne peuvent pas porter de pierres. Au contraire. Ce qui plait dans ce sport, c’est la compétition. J’aime bien les challenges” confie Tehea Ratia, athlète.

Lire aussi > En images : foule à la course des porteurs de fruits aux Tū’aro mā’ohi

“Dans le Pacifique, ces sports sont en train de se faire connaitre et de s’implanter, mais aussi en France puisque nous aurons le week-end prochain le premier festival qui sera organisé à Toulous eou nous aurons la course des porteurs de fruits, le lever de pierre, le lancer de javelot…” déclare Enoch Laughlin, président de la Fédération des sports traditionnels, invité du journal. Cette année, on retrouvera des Néo-Zélandais, des Hawaiiens, mais aussi des sportifs des îles qui viendront jauger leur niveau pour la première fois, à l’instar des athlètes de Rimatara. Rendez-vous samedi et dimanche au parc Vairai.

infos coronavirus