mercredi 5 mai 2021
A VOIR

|

Trésors de Tahiti termine troisième au Grand Prix Ecole Navale

Publié le

Publié le 09/05/2018 à 8:30 - Mise à jour le 24/06/2019 à 15:54
Lecture 2 minutes

Malmené au cours de la dernière épreuve au Grand Prix Atlantique, l’équipage de Teva Plichart entendait bien revenir au contact des meilleurs équipages. De retour au sein du team, Manutea Mahai a rapidement repris ses marques à son poste de n°1 [régleur des voiles d’avant] pour redonner une belle dynamique à l’équipage.
 
 
D’entrée de jeu pourtant, à la première manche, un départ calamiteux, où le bateau s’est retrouvé bloqué face au vent sur la ligne de départ, les Tahitiens n’étaient pas en très bonne position de refaire parler d’eux. C’était sans compter sur un magnifique retour. Partis bons derniers (14e), ils ont réussi l’exploit de terminer 3e.
 
Dans la 2e, même scénario avec un autre départ manqué, mais  cette fois-ci les conditions de vent instables ont rebattu les cartes et les Tahitiens, aidés par la tactique de Pierre Pennec, remportaient la manche. Une belle victoire qui a redonné du jus à toute l’équipe.
 
Une manche plus tard, les Tahitiens ont réussi à rester au contact  de la tête en reprenant des places et remontant au mental et à la tactique pour terminer 4e. Le vent faiblissait en début d’après-midi et les deux dernières manches se soldaient à la 6e place. Au terme de cette première journée, les Tahitiens se classent 3e au général provisoire. 
 
Après cette journée de régates en stade nautique, les hommes de Teva Plichart vont retrouver les joies du raid côtier. Manutea fera la navigation car blessé à la cheville, Quentin Ponroy est obligé de déclarer forfait.
 
« C’est une belle journée pour nous. On a des résultats en dents de scie mais avec des belles manches de 1e, 3e et 4e. Il reste ces deux manches 6e mais avec les conditions très changeantes qu’on a eu, on peut dire qu’on s’en sort très bien. On loupe les deux premiers départs mais on remonte alors même que c’était un groupe très difficile avec six des 8 meilleurs équipages du championnat. Si on termine la journée en 3e position c’est grâce à la cohésion du groupe et à Manutea qui est revenu avec très peu de perte par rapport à son niveau du dernier Tour. » explque Teva Plichart, skipper.
 
 
Malheureusement, ce championnat de France pourrait bien être la dernière opportunité de l’équipage Trésors de Tahiti de briller avant de mettre un terme prématuré à leur saison. Le budget actuel ne permet en effet pas de participer au Tour de France à la voile cet été.
 
 

Rédaction web avec communiqué

infos coronavirus