samedi 27 février 2021
A VOIR

|

Trésors de Tahiti garde sa place de leader

Publié le

Publié le 20/07/2017 à 7:26 - Mise à jour le 24/06/2019 à 15:57
Lecture 2 minutes

Vendredi s’est déroulé la 6ème étape du tour de France à la voile sur le raid côtier de Roses.  Avant de lancer ce parcours espagnol long de 43 milles, Trésors de Tahiti pointait à la première place du classement à deux points seulement de son concurrent SFS.

Dans des conditions de vent instables, il fallait jouer la sécurité quitte à rester avec le gros de la flotte. Mais non, le bateau tahitien prenait, seul, une option au large quand les 27 autres bateaux prenaient vers la côte. Coup de génie ou coup de poker ? Eh bien plutôt un coup dur au final car à la de la première bouée, les Tahitiens passaient…avant-derniers. 28e à 27 places derrière SFS, le gennaker bleu de leader était assuré de passer à la concurrence. Mais personne ne s’attendait à ce coup de tonnerre venu de devant : SFS, 3e à ce moment, démâtait quelques minutes plus tard.

« C’était une journée compliquée car on décide de prendre une option qui ne paie pas du tout. On passe de la  9e à 28e place à la première bouée. C’était un peu dur pour le moral. On s’est vraiment battu pour passer le maximum de bateaux et on finit 11e. C’est une super remontée. Ensuite, ça a été la surprise, voire le choc, de savoir que SFS avait démâté. On a appris ça après la ligne d’arrivée. On pensait être relégués à la 2e place loin derrière SFS, on se retrouve en tête du classement général devant Fondation FDJ. Si on a eu de la réussite sur ce Tour, c’était aujourd’hui », explique Teva Plichart, skipper de Trésors de Tahiti. 

Cette information, les équipiers tahitiens ne l’ont su qu’à l’arrivée. Certains de terminer loin derrière leur dauphin, Trésors de Tahiti se démenait pour remonter le maximum de concurrents et ainsi éviter de les laisser filer. Pensaient-ils. Au final, le bateau aux couleurs du fenua arrivait devant la Marina de Roses, 11e, soit un total de 17 bateaux dépassés. Un bel exploit qui s’ajoutait au fait de course de SFS. 

​Au terme de cette folle journée espagnole, Tahiti reste leader provisoire du Tour de France à la voile, avec huit points d’avance sur Fondation FDJ de Damien Seguin, nouveau dauphin et 10 points devant Oman Sail, qui reste 3e. Demain place au Stade nautique toujours à Roses.

Rédaction web avec communiqué 

infos coronavirus