mercredi 15 juillet 2020
A VOIR

|

Tour de Tetiaroa 2020 : le classement

Publié le

Au Yacht Club de Tahiti, avait lieu samedi la régate du tour de Tetiaroa 2020. Huit voiliers ont répondu présent afin de mettre le cap vers l’île de Marlon Brando.

Publié le 31/05/2020 à 16:59 - Mise à jour le 31/05/2020 à 17:18
Lecture 2 minutes

Au Yacht Club de Tahiti, avait lieu samedi la régate du tour de Tetiaroa 2020. Huit voiliers ont répondu présent afin de mettre le cap vers l’île de Marlon Brando.

Les passionnés de voile se sont engagés le 30 mai dans une course qui dure entre 7 et 11 heures. Au départ de la Pointe Vénus samedi matin, ils devaient se rendre jusqu’à Tetiaroa, y faire le tour et revenir à la passe de Taaone, où se trouvait l’arrivée. Différents facteurs comme le départ, la maîtrise de la course ou encore les conditions météorologiques étaient pris en compte.

« C’est un système de départ à la cloche, c’est-à-dire que les plus petits partent avant parce qu’on estime qu’ils mettent plus de temps à arriver, et les plus rapides après. Ce système permet d’avoir un regroupement de la flotte au point le plus loin de Tahiti. (…) La vitesse joue un rôle primordial car c’est un run de vitesse, le vent est perpendiculaire au bateau, c’est tout droit et il n’y a pas tant d’options que ça donc du coup on règle bien ses voiles, on essaie de s’adapter au mieux au comportement du bateau dans la houle pour vraiment faire glisser, faire filer le bateau » explique Jessee Besson, directeur du Yacht Club de Tahiti.

Jessee Besson (Crédit photo : Tahiti Nui Télévision)

« Il y a ensuite une deuxième course qui se met en place sur le tour, c’est l’arrivée, puisque du coup, les concurrents arrivent de nuit, et après ils doivent naviguer avec le vent qui descend de la montagne. Une deuxième course se met alors en place et ils doivent jouer sur la tactique et la stratégie pour gagner » poursuit-il.

Les premiers voiliers à partir n’ont pas eu de chance puisque le vent s’est fait rare. Il a fallu attendre une bonne heure pour sentir les premières brises arriver et pousser les bateaux vers le large. Parti en dernier, l’équipage de Thierry Hars arborait fièrement son catamaran flambant neuf, le « 66 », qui a effectué sa première saison à l’eau. Tout droit venu de Nouvelle-Zélande et équipé de voiles en carbone, le bateau était le favori de cette course et a pris un départ fulgurant accompagné de son adversaire principal, le « Quille de Joie » dirigé par Eric Panissard.

Finalement, le « 66 » a franchit la ligne d’arrivée le premier en 7 heures et 54 minutes, suivi du « Petit Prince » en 9 heures et 26 minutes et du « Diabolic » en 9 heures 35 minutes.

infos coronavirus

Sur les traces de l’empreinte carbone

L’empreinte carbone, on en parle beaucoup, mais de quoi s’agit-il exactement ? Un Polynésien émet en moyenne 3,8 tonnes de CO2 par an. Une empreinte en dessous de la moyenne nationale, mais qui ne vise pour l’instant que nos émissions directes. C’est-à-dire, sans tenir compte de l’acheminement des énergies fossiles. Or, loin de tout, la Polynésie affiche une très forte consommation d’hydrocarbures, notamment pour le transport terrestre, principal émetteur de gaz à effet de serre.

Taxer le sucre est-il efficace ?

Sodas, sirops, confitures, gelées et autres biscuits : plus aucun produit sucré n’échappe à la "taxe de consommation pour la prévention" sur le sucre. Même pas les importateurs, contraints de la répercuter sur les prix de vente. Applicable depuis le 1er janvier sur les jus de fruits et légumes avec sucres ajoutés, ou édulcorants de synthèse, cette taxe entend ainsi ratisser plus large. Mais pour l’association des diététiciens de Polynésie française, elle ne suffira pas à faire reculer l’obésité.

Coronavirus : le CHPF prêt à faire face

Il ne circule pas sur le territoire, mais les acteurs de santé se tiennent prêt à le recevoir. Rodé à l’exercice des épidémies, le CHPF nous a ouvert ses portes. Quel est le circuit pour un éventuel cas suspect et comment le patient est-il pris en charge si la contamination est confirmée ?

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV