jeudi 11 août 2022
A VOIR

|

Teiva Halfon, l’espoir tahitien du flyboard

Publié le

Publié le 27/08/2016 à 13:08 - Mise à jour le 24/06/2019 à 15:59
Lecture 2 minutes

A tout juste 17 ans, il sait qu’il lui faudra encore “des centaines d’heures d’entraînement” pour atteindre le niveau de l’élite mondiale. Teiva Halfon est lucide, mais ambitieux. Après trois ans d’entraînement, il maîtrise déjà le backflip ou la torche : des figures qui impressionnent les débutants venus découvrir le flyboard avec son père, Jean-Pierre Halfon, l’un des deux moniteurs de Moorea.

Grâce au jet-ski piloté par son père ou sa mère, Teiva peut monter à 10 mètres au-dessus de la surface de l’eau. Et la famille va acquérir une télécommande, qui permettra au rider de contrôler la puissance de l’eau projetée sous sa planche.

“D’ici l’année prochaine, au plus tard dans deux ans, je vais pouvoir présenter mon fils aux championnats du monde, afin de représenter la Polynésie” se réjouit Jean-Pierre Halfon. Il souligne toutefois que le simple backflip ne sera pas suffisant, et que Teiva devra en réaliser “un double, voire un triple” pour rivaliser avec les meilleurs mondiaux. 

En attendant, il prouve son aisance en rattachant les lacets de ses chausses à cinq mètres de haut, en répondant à une interview sans redescendre, ou en permettant à sa petite soeur de planer sur la même planche que lui. Déjà un as de la glisse…
 

Mike Leyral

Le reportage tourné à Moorea :

infos coronavirus